Rechercher dans ce blog

samedi 26 janvier 2013

The D is silent


 Je suis fan de Tarantino, depuis Reservoir Dogs, c'est pas orginal mais c'ets comme ça. Certains films m'ont moins accrochés ( Kill Bill 2) mais pour le reste, j'aime toujours. Le dernier m'a skotché. Etre aussi captivant avec tant de "longueurs",de clichés, et une fin poussée à l'extrème (je ne dirai pas vers quoi bien sur, no spoiler) c'est fortiche. Comme d'hab il recycle, mixe, triture...mais ça fonctionne. Pour le coup c'est du Leone sous acide Tarentinien.
Dialogues, situations...des acteurs hors du commun (Waltz en tête) 2h40 de pur plaisir. Evidemment à voir en vo
Allez, un peu de graphisme pour justifier un film sur un blog de dessins
 
Comme je n'ai honte de rien je me suis imaginé un futur alternatif aux deux "héros" Elle aguiche, il attaque (avec un goût vestimentaire/couleur kitch) C'est nul, je sais, désolé:-)


5 commentaires:

Lefeuvre a dit…

Si tu cherchais des prétextes pour parler de ce film, tu as aussi à disposition une couv par Jim Lee de l'adaptation en comics :

http://www.comicbookmovie.com/fansites/JoshWildingNewsAndReviews/news/?a=68418

Laurent Sieurac a dit…

C'est ce que j'allais dire Guéra (Scalped!) fait un très chouette travail sur l'adaptation du film!!

Faudrait que je me bouge un poil pour aller le voir celui-là...

Philippe Cordier a dit…

Joli Pas du Jim Lee au top du top, mais joli Thanks
Guerra j'ignorais également

Raph. a dit…

d'accord avec toi Phil c'est pas le meilleur Jim Lee.
et puis pourquoi tu parlerai pas de ciné, STRANGE le fait bien maintenant (sic)

Philippe Cordier a dit…

arg Quelle horreur ce "mag" Mérite même pas qu'on en parle