Rechercher dans ce blog

lundi 4 mai 2015

Ross Andru

 Sur ce site j'ai trouvé des pages intéressantes
Je reconnais ne pas être un grand fan de Ross Andru. Plus par méconnaissance et par absence d'exposition à son boulot quand il sortait dans Strange (j'étais trop jeune)
Je sais qu'il compte des admirateurs de passage ici (comme M Franck B.)
Andru a constitué, des années, une golden team avec son ami Mike Esposito à l'encrage
Sur le numéro 162 d'Amazing Spider-Man (1976) Andru est crédité aux découpages
Grâce à ce site nous voyons aujourd'hui qu'il s'agissait en fait de crayonnés poussés (en tout cas pour l'époque aucun doute)

 Andru accordait beaucoup d'importance aux décors, pour lesquels il prenait de nombreuses photos. On le voit bien là. Le souci du détail au crayon est tel que j'y vois un parallèle avec le boulot de Gene Colan (si  on oublie les formes de cases classiques, et non pas "tordues" à la Colan)
 
 Pour finir, une illu de celui que l'histoire retient plus que Andru : Rough et version finale par John Romita Sr
La compo retenue, avec la toile à deux mains, est plus cohérente
Ce dessin , sur plaque alu, trône dans me cellier mais je crois que c'est un autre sujet

8 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…

Mon premier Strange était dessiné par Ross Andru (116 - avec le Chacal et le clone de Gwen Stacy).
Idem pour le second (113).

Du coup, je pense être plus Andru que Romita Sr.

Le premier, c'est Happy Days pour moi (des jeunes autour d'un Juke Bix qui claquent des doigts en cadence avec Fonzy).
Ross Andru, c'est Starky et Hutch : Plus crasseux, plus sombre, les ruelles avec des papiers gras et de la tension plus palpable.

Merci pour le post !

Laurent Lefeuvre a dit…

"Juke-BOX"
Je devrais me relire avant de poster.

Philippe Cordier a dit…

Belle image oui c'est vrai que Romita fait très happy days

Et petit outing hors sujet:
BON ANNIVERSAIRE!!!!!

Laurent Lefeuvre a dit…

Merci bien chef !

Lionel Garcia a dit…

De même que pour Laurent Lefeuvre. Pour moi, Ross Andru c'est le Chacal ou Professeur Warren, amoureux transi de Gwuen Stacy; la première histoire de clone, Tarentula, l'apparition du Punisher. Et surtout la première rencontre entre Superman et Spiderman. Le dessin de Ross Andru était indéniablement moins glamour que celui de Romita Sr. Mais son trait plus "âpre" donnait à ses personnages un aspect malsain qui créait une tension immédiate. Sa représentation du Chacal suintait une malignité fascinante.

Philippe Cordier a dit…

ce qui expliquerait que si je lui trouve un académisme à la Gil Kane/ Romita, des choses me renvoie à Franck Robbins et son côté "décalé", presque pervers (cf le sourire du Punisher plus haut)
Ca se tient

Franck BIANCARELLI a dit…

Holala c' est quoi ces crayonnés ! ? !

Philippe Cordier a dit…

des crayonnés? Il s'agit de l'étape précédent l'encrage. Réalisés la plupart du temps au crayon ils sont destinés à être encrés dans la foulée par le dessinateur, ou un encreur pro

Faut tout leur dire à ces p'tits jeunes