Rechercher dans ce blog

vendredi 29 avril 2016

La Famille Adams

 En lisant des comptes rendus de la Paris Comics Expo je me faisais une réflexion : je me souviens nettement du temps où Art Adams était un jeune qui débutait! Et là je voyais, invités près de lui, des artistes qui s'inspiraient de lui.
 Quelques jours plus tard je vois cette photo
De gauche à droite JS Campbell, Art Adams, Humberto Ramos, et Joe Madureira
 Postée je ne sais où par l'un des "jeunes artistes", la légende était du type "papa Art et ses enfants"! 
Déjà, je suis ravi de voir qu'ils ont la reconnaissance du ventre, et je me dis que ça peut montrer à une "jeune" génération de lecteurs, d'où viennent leurs idoles
Petite preuve par l'image de la filiation
Art Adams à ses débuts, c'est ça
 puis rapidement il devient le cover artist que l'on sait
 même sur des illues "rapides" il allie détail, puissance et lisibilité
 
 Après avoir totalement copié Adams sur ses premiers travaux de jeunesse (sur Excalibur) Joe Madureira a conservé une nette influence
 Ses illues plus récentes (même si celle ci date un peu) montrent que lui aussi garde en tête la finesse, la puissance et la lisibilité
 JS Campbell est plus axé sur le good girl art, mais sur des planches on voit que l'influence AA est là
 Idem sur les pin up
 Ramos est, de très loin, le plus productif de la bande ("papa et rejetons")
Comme ses amis, il a toujours mixé manga et comics, et l'approche Adams se voit sur ses pages
 pareil sur les couv, pleines de détails et souvent dynamiques (bon là ok il ne se passe pas trop grand chose)
On peut toujours remonter plus loin dans les influences (c'est d’ailleurs l'un des plaisirs de lecteur à mon sens) mais citons au moins celui dont l'inspirateur de ces "new" kids on the block s'inspira, 
Monsieur Michael Golden
 Ses planches alliaient, de longue date, le cartoon façon manga, le dynamisme, l'action, et la rigueur
 Quant à ses couv, elles sont bien dans l'esprit puissance et détails cité depuis le début de cette entrée

12 commentaires:

julien a dit…

une sacrée f*ck*ng dream team ! depuis cette double generation je n'ai plus eu de gifle graphique en comics, (sont inclus les silvestri, mc farlane, capullo, jim lee, bachalo, quesada) malgré de très gros coups de coeur pour ribic et opena.

A quand une nouvelle superstar du dessin ?

Philippe Cordier a dit…

Un nouvelle génération qui prenne des choses d’une "ancienne" et modernise? Bonne question
je suis trop loin de l'actu comics pour répondre

Lionel Garcia a dit…

Et en bons héritiers, ils se sont tous battus, en vain, contre les délais de publication (rictus).

Philippe Cordier a dit…

il y aurait tant à dire
Je n'en pense pas que du bien mais l'attente était telle (eux et Image) qu'on leur a fait porter une fardeau qui n'aurait pas dû être le leur (originalité des concepts, embauche d'assistants, renouvellement du storytelling...)
mais ils ont apporté une énergie indéniablement

julien a dit…

Si un artiste a besoin de 6 mois pour 3 episodes, qu il les ait ! Ils ne sont pas des usines.
Je n ai jamais compris, hormis la frustration, ce reproche contre le travail bien fait. Comment art adams pourrait se depecher. Une planche c est plus detravail que l oeuvre entiere de liefeld.
Madureira a un dessin plus leger mais si parfaitement equilibré qu il ne peut etre fait dans la precipitation.
Romita jr (que j apprecie beaucoup) est bien moins maniaque dans son travail, et peut donc produire plus. Il est peut etre plus un vrai artiste de comic book quand, disons, la generation image est plus dans une recherche parfait (dependant des criteres de chacun de ces artistes). Frazetta avait deja, il me semble, cette obsession du super-style.

Philippe Cordier a dit…

le débat est faussé Il ne s'agit de dire que tous les auteurs devraient aller vite, mais seulement de dire qu'ils devraient annoncer la vérité. Ce qui est plus le cas aujourd'hui mais ne l'était pas à la création d'Image
Les Images boys se sont annoncés comme des auteurs de comics si ce n'est mensuels au moins réguliers; Ce qu'il se sont avérés incapables d'être
Celui qui se met sur un mensuel doit pouvoir tenir le rythme, sinon il fait des mini séries ou du creator owned ou du one shot
Sans oublier que si Art Adams met objectivement beaucoup de temps sur ses planches, Madureira et Campbell ont reconnus, bien des années plus tard, qu'ils gagnaient suffisamment avec peu de comics pour se permettre de ne pas travailler, ou peu; Ils disaient qu'ils passaient parfois plus de temps sur la console de jeux que devant leur planches, alors que, encore une fois c'est le coeur du débat, ils annonçaient leur prod comme REGULIERE
Mais on parle d'un temps passé, où les comics se vendaient :)

chris a dit…

Juste pour dire qu'un article où est cité Golden est toujours un bon article :-)
Plus sérieusement en tant que vieux je ne pense pas qu'on puisse parler de filiation, c'est très insultant pour des artistes comme Adams ou Golden.

Philippe Cordier a dit…

Pas d' intégrisme :)
Il y a une forme de filiation tout de même
Regarde le taff de adams à ses débuts, il était également décrié. Le talent est aussi venu avec l'âge et la respectabilité avec

chr a dit…

Je suis entièrement d'accord.
Mais personnellement à part Ramos qui a "legerement" évolué les autres c'est pareil toujours le même trait, les mêmes pauses. J'ai arrêté de les suivre parce qu'à une époque je trouvais même qu'ils régressaient graphiquement(cà et le fait qu'il ne sache pas ce qu'est un scénario).
Mais comme à chaque fois ce n'est qu'un avis personnel .
Pour moi Adams était déjà très haut avec ses Longshot.

Philippe Cordier a dit…

je ne peux pas être leur avocat sachant que je ne suis fan d'aucuns, à part le Adams 'moderne", mais Longshot, s'il sortait du lot était aussi beaucoup grace à la géniale scénariste. Les autres, à ma connaissance n'ont pas eu ce genre de chance

chris a dit…

hahahahahaha la discussion sans fin.
Pareil j'ai rien contre eux . Il y en a des tas qui ont fait carrière chez marvel ou dc ou image et sont aussi resté des tâcherons (howard porter, ron lim, jim balent, mike deodato jr pour ne citer qu'eux).
Je pourrais aussi relancer le débat sur le scénario mais je m’arrête là.

Philippe Cordier a dit…

t'inquiètes on aura bien d'autres occasions :-)
Mais quand même je n mets pas tous ceux que tu cites dans le même panire: Deo jr a éclot à sa façon, Lim est resté tout en bas...