Rechercher dans ce blog

lundi 19 juin 2017

DC Jours Noirs

 Le Punisher a raison : c'est bien une sorte de piège. Un piège pour me faire acheter un début de série, dont je me cogne, juste avec 3 noms : Jim Lee, Andy Kubert et John Romita Jr!
 Et pourtant le pétard me semble mouillé. Je n'ai encore rien lu mais ce que je vois sur le net ne me fait pas rêver bien fort
Jim Lee fait du basique, classique. Il est capable de bien mieux
 
 Tous les tics de Lee qui me déplaisent : statique et caricatural (en se croirait revenu au temps de Wildcats)
 Un poil mieux sur le Joker
 Pareil pour Andy Kubert, qui me fait peur sur cette page
 un peu de dynamisme pointe avec la case centrale
 Ca va un peu mieux sur ce crayonné (même si je déteste ces perso)
Son duo (vite reformé après DK III) avec Klaus Janson peut fonctionner mais sur cet exemple il ne parait pas apporter grand chose à un crayonné très précis

Cette page me plait davantage
 
 Une couv simple, iconique, qui fait le boulot (mieux en noir et blanc)
 
 John Romita jr! Argh, que cette couv est plate! Plus que bof bof, même au crayon
 
 Une page qui, si elle est représentative du reste de son taff, le montre en mode automatique, capable, comme Jim Lee, de faire bien mieux
Sans compter que là ou Janson boosterait, rattraperait le pilotage auto, Danny Miki fige le dessin, et peut l'alourdir de trop de traits
 



Celle ci est encore plus bof, avec ou sans encrage

Sans que j'en sois fana, le travail de Miki est rendu plus facile, et donc moins inapproprié, quand le dessinateur pousse vraiment son crayonné, comme sur cette couv que je trouve supérieure au reste montré ici
 Miki surcharge mais fait un choix assez cohérent : traiter le fond derrière Green Lantern en petits traits (sa marque de fabrique) plutôt qu'en masse noire qui aurait noyé les parties sombres du costume de GL dans le fond noir
 
3 auteurs assoupis à leur table à dessin? Espérons que ce ne soit qu'une crainte infondée
En tout cas pour Jrjr je sais que ses autres projets seront d'un niveau au dessus (encore une fois si les pages en previews sont représentatives de ce Batman)
Quant à ses talents de narrateur, je donnerai des news de mon projet sur un bouquin sur lui, avant les grandes vacances, et vous verrez ce que vous verrez (j'ai beau tout connaitre par coeur j'en prend plein les yeux)

13 commentaires:

Lemmy Westminster a dit…

Je suis bien allégé par ton projet sur JRjr car je souscris à 100% sur ce que tu dis au-dessus : franchement, tout ce qui nous est montré dans cette entrée est au mieux anecdotique (si on se faisait une histoire avec Batman, Superman, Green Lantern et quelques autres héros encore plus craignos) au pire statique, loupé, moche (les jambes tordues de Superman sont elles censées donner l'impression de vitesse ?). Bref, encore une bonne fournée de comics tout à fait dispensables...

Lemmy Westminster a dit…

Oups, I did it again...il faut lire "alléché", bien sûr...

Philippe Cordier a dit…

le mainstream ne m'intéresse presque plus du tout
+ une "utilisation" du talent de Jrjr que je trouve mal exploitée
+ un sens de la narration que tout le monde ne reconnait pas
= hâte de sortir ce "how to book" sur son storytelling

RDB a dit…

Alors... J'ai lu ce numéro (qui est en fait le prologue au prochain event DC, "Metal", par le duo Snyder/Capullo). J'étais curieux surtout de savoir comment les trois dessinateurs se partageaient le taf.

Je ne vais pas faire durer le suspense : c'est du WTF complet ! On aurait pu penser (espérer) que Lee, Kubert et Romita Jr s'occuperaient chacun d'une partie distincte, mais c'est beaucoup moins net que ça. Je dois ajouter que je déteste Lee, et que je méfie de Kubert (capable du meilleur comme du pire), et que Jr depuis qu'il est chez DC me désarçonne totalement (baladé d'une série à une autre, souvent pour des histoires pourraves, et des dessins très inégaux, quel que soit l'encreur. J'ai espéré que DC lui confie la Justice League, écrite par Hitch, ou la JLA, surtout que Ivan Reis a été incapable de tenir plus de 2 n°, avec des histoires qui tabassent, les persos les plus iconiques, mais non...).

Revenons à nos moutons. Des 3 stars convoquées, c'est Kubert qui s'en sort le mieux : le plus troublant, c'est qu'en lisant ses pages, j'ai eu l'impression de (presque) voir son père (Hawkman oblige, mais le trait aussi, superbe). C'est solide, efficace, sans esbroufe.

Lee est d'une médiocrité ahurissante : le découpage est paresseux, les persos sont raides et leurs expressions figées. Moche, tout simplement.

Quant à JR Jr... C'est vraiment embarrassant. Il est à l'aise avec Batman (en tout cas, j'aime bien sa manière de le traiter), mais son Superman est horrible. Il s'en sort mieux avec Mr Miracle et Mr Terrific (DC prépare vraiment le terrain pour le retour des New Gods et de la JSA). Mais l'encrage est à chier, surchargé, plein de détails inutiles, parfois aussi j'ai eu l'impression que (peut-être à cause de crayonnés trop légers ?) des éléments avaient été altérés (le visage de Superman ne ressemble pas à du Romita Jr des fois).

L'histoire elle-même ? Pff... Batman a caché un énième truc chelou et visiblement super dangereux à ses amis (un machin assez flippant pour que Mr Miracle en ait peur). Plus risible : il l'a caché dans une chambre de la forteresse de la solitude de Superman, qui a accepté de l'abriter sans demander ce que c'est (Superman en mode super-con donc). Green Lantern (en mode vénère) farfouille dans la Batcave et découvre le Joker en train d'inscrire des opérations mathématiques bizarres (les décimales de Pi ?) sur un mur. Aquaman est aussi furax après avoir découvert que Batou avait une base secrète sous l'océan, mais s'il est contrarié, il se résigne vite après la destruction de ladite base...

Sans doute qu'un initié à DC et Snyder doit avoir mieux compris de quoi tout ça retourne, mais moi pas. Graphiquement, c'est une arnaque, éditorialement mal géré (sauf pour attraper les gogos qui veulent Lee, Kubert et Romita dans le même n°) et majoritairement mauvais.

Tu vas peut-être craquer quand même, mais je te conseille de zapper. En attendant, le calvaire continue pour les fans de JR Jr : les creator-owned attendront encore puisqu'il va dessiner "Silencer", écrit par Dan Abnett, une nouvelle super-héroïne DC lancée avec d'autres projets ("Immortal Men" et d'autres titres que je n'ai pas retenus)...

Philippe Cordier a dit…

je ne zappe RIEN de JRjr :)
mais mes craintes paraissent fondées malheureusement, de par ton retour
Possible que par moments des bouts de dessins de Jr ne se ressemblent pas car Miki ne sait pas finir ce genre de dessins. Il encre (et charge)donc quand le trait est léger l'encrage est embarrassé (et embarrassant)
Pour Silencer Junior ne fait que lancer le titre, pas sur la durée donc
Les creator owned sont réalisés en parallèle des (trop nombreux) projets mainstream mais j'ai hâte de voir ça quand même

Laurent Lefeuvre a dit…

Marrant ce parallèle JRjr/Kirby :

En 2017, JRjr me semble connaître la même période de sa carrière (en gros au même âge) que Kirby au début des 70's :

- Passage à la Distinguée Concurrence après les années de gloire chez Marvel.
- Graphisme hyper expressif - qui déçoit les jeunes "JimLeeHolics" (Neal Adams/John Buscema pour Kirby) et provoque des critiques souvent injustifiées.

- 2 narrateurs nés et respectés des auteurs.

- 2 repreneurs de Superman dont les visages (semble-t-il pour JRjr aussi) retouchés par des gens "de confiance" (Curt Swan pour Kirby).

IL est temps que JRjr nous fasse SON 4ème Monde pour prouver qu'il n'est pas le fils de John Romita... mais bien du King !


Pour le reste, je suis content de me tenir au courant en venant sur ton blog, et m'épargner d'acheter ces choses...

Sinon, je me suis dégotté un paquet de vieux Spider-Man par JRjr ce week-end revues Panini). Très agréable !

Aussi acheté : Les Losers (de Kirby (pas encore lu), et Cité Brisée (Azzarello-Risso) : Très chouette !

Merci d'avoir attiré mon attention sur celui que je ne voyais que comme un sous-Miller (pas complètement faux, mais loin de suffire à ce narrateur très intéressant).

Philippe Cordier a dit…

pour être assez immergé dans son boulot en ce moment (je veux dire, encore PLUS que d'habitude) je dois dire que le parallèle avec Kirby est une évidence, mais également la parenté avec son père (un peu moins) et John Buscema
Ces influences sont certaines, et varient en intensité selon les périodes
Pour la période actuelle en effet je rejoins assez ton analyse, sauf les visages de Superman qui, à mon avis, ne sont pas retouchés, il a juste du mal à le gérer (il a dû le modifier lui même au début de son run, quand l'editor lui a dit "hey John tous les perso ne sont pas italiens!!")

J'ai hésité sur les Losers de Kirby, mais l'idée des scénar de Kirby m'a retenu (pas fan de ses délires sans Stan Lee) Le dessin a l'air puissant, faudra que je tente
Cité Brisée ne m'avait pas emballé à l'époque découpé en tranches, peut être à essayé d’une traite

Laurent Lefeuvre a dit…

Oui : je me suis dit aussi que si le récit avait été acheté en floppies, j'aurais trouvé ça "just" niveau narration. Regroupés en un volume, + la douzaine de planches des "Wednesday Comics" (le super projet de Mark Chiarello)... et le double-épisode de Flashpoint (une réalité alternative où Thomas Wayne est Batman, suite à l'assassinat de ... oh et puis je n'en dis pas plus pour ceux qui n'auraient pas encore lu)... BREF, très bon achat !

Hâte de voir ton projet JRjr-Mag !

Philippe Cordier a dit…

ah oui je sais pourquoi je ne l'ai pas pris : j'ai ces flashpoint par ailleurs, et tous les Wednesday en grand format
cdfd

Merci, les curieux et fans de Jr devaient accrocher
sauf allergie au crayon de papier

et ce sera plus proche d'un JRjr-book en pagination, mais chuuut ;)

Johann a dit…

Très hâte d'en savoir plus sur ton projet de bouquin !
Les pages là me font très peur, j'avoue avec tiré une sacrée tronche sur le peu que j'ai pu lire de All Star Batman (l'encrage et la colorisation sont tellement infâmes que j'aurai pu ne pas reconnaitre John Romita Jr.). J'avais aimé le début de son run sur Superman justement parce que j'y retrouvais la force, l'énergie et les prises de risques que j'aime chez lui (il y a quelque chose de constamment en mouvement chez lui qui me plait énormément) mais la fin m'a bien déçu, il me tarde qu'il passe à autre chose parce que je n'ai pas l'impression qu'il soit très mis en valeur chez DC (ceci dit, je ne déteste pas sa préquelle de DK, contrairement à DK III).

Philippe Cordier a dit…

je pense que DC teste des choses avec lui, sans bon sens, comme Marvel l'a fait, très brièvement, sur Eternals : Dc lui colle Miki puis Friend, qui ne sont pas des mauvais encreurs mais sont des techniciens purs, sans ajouts
Je pense que le but est de lui donner une patine "moderne", avec des détails... mais d'une part ça va contre le principe même de son trait, puissant, brutal sans fioritures, et d'autre part ça fait doublon avec une colo déjà "moderne" et clinquante
Sur Superman ils conservaient la golden team de Marvel avec Janson

C'est aussi ce qui me motive à faire cette grosse compil 100% crayonnés

Lionel Garcia a dit…

Plutôt que de se disperser dans des travaux DC qui font plus qu'écorner sa réputation, pourquoi John Romita Jr ne se consacre t-'il pas totalement à ses projets personnels? Ses travaux successifs avec Millar devraient lui avoir donné une certaine "sécurité financière", non? Parce qu'à force de se compromettre dans des récits sans intérêt, celui-ci risque de perdre des lecteurs qui n'iront pas sur ses projets personnels.

Philippe Cordier a dit…

c'est un mystère pour moi
en effet jusqu'à Kick Ass il gardait clairement le mainstream en sécu financière
Là ça ne doit plus se justifier
je pense qu'il a aimé être courtisé par Dc et apprécie d’être sur de gros projets, et ca lui permet de montrer qu'il n'est pas que le Marvel Boy
Mais en effet j'aimerais qu'il focalise plus sur du creator
J'espère qu'après avoir fait Superman, Batman, cet event, et le lancement d'un nouveau titra il sera comblé de Dc et passera à son (super beau) creator owned avec Chaykin
M
ais me revient en tête un autre projet DC dont je ne peux parler, qui parait plus intéressant mais qui, s'il se fait, va encore décaler tout ça