Rechercher dans ce blog

vendredi 9 novembre 2018

Institution Belge

L'asso la Grande Ours organise ce festival depuis 1994! Je n'y suis passé qu'une fois, et ce fut un plaisir, tant l'ambiance est décontractée, chaleureuse et sympathique, à l'image de son chef d'orchestre Tony Lariviere
C'est demain, et dimanche
Allez donc voir le programme, ici
L'affiche est signée d'un habitué des lieux, aussi talentueux que discret : Denis Bodart
Le noir et blanc 

 J'en profite pour rappeler que sa série Green Manor , sur scénar de Fabien Velhmann, est un bijou, parmi les perles de ma collection
GM a connu différentes éditions
Des couv bof

 du mieux 
 et une intégrale,  l'un des plus beau livres que j'ai chez moi
 Ne reculant devant rien pour me faire acheter encore une autre version, Dupuis re-propose cette compil, mais avec 50 pages de plus, dont deux histoires courtes!! je suis faible, je craquerai...encore
 Tony montre un exemple de bonus
 Je précise que si parmi les dessinateurs qui me sont très chers il y a  deux "hors catégories" que sont Franquin et Chéret, et que parmi les "réalistes" j'ai un trio de tête (cf une entrée récente avec leurs bobines : Vatine/Tota/Mitton) j'ai un duo de favoris actuels, parmi les auteurs inclassables, ni réalistes ni cartoony mais entre deux et plus à la fois
Denis Bodart est de ce duo...
Et j'ai le plaisir d'accompagner sur le festival d'Andennes le second (enfin, le premier dans l'ordre de préférence si je puis préciser), dont voici l'un des livres, que je mets à côté de Green Manor dans ma bibliothèque, et une somme de ses travaux dont je vous ai déjà (souvent?) parlé

 Puisque nous y allons avec lui nous aurons peut être l'occasion de refaire ce genre de photo : un Thierry Martin, prenant en tenaille avec Alain Mauricet (qui sera donc sur place également) un pov éditeur de Black and White

4 commentaires:

Franck Jammes a dit…

Le coup de l'intégrale augmentée, je ne goûte pas. Je n'aime pas ces pratiques qui t'obligent à racheter ce que tu as déjà. "Merci d'avoir cru en nous et repassez à la caisse !" Je suppose que les pages inédites ne se trouvent pas dans le commerce ?

Philippe Cordier a dit…

Je ne prends pas la défense de l'éditeur car je te comprends, mais les auteurs ont fait 2 nlles histoires courtes. Pas plus. Pas assez pour un album et seulement parues dans le mag spirou. Alors dupuis a du se dire que c'était l'occasion de rééditer une integrale qui avait bien marché il y a 7 ans, tout en capitalisant sur deux nouvelles histoires. Et en ajoutant des bonus crayon recherches...pour convaincre les premiers possesseurs

Franck Jammes a dit…

Ils n'ont qu'a mieux payer les auteurs, ils feront plus d'histoire.
J'en ai plus que marre de ces pratiques.

Philippe Cordier a dit…

Pour ce coup là/auteurs, rien à voir

Pour d'autres oui