Rechercher dans ce blog

lundi 27 avril 2015

Byrne Again

 Je ne crois pas avoir déjà montré ça. Avant de se retirer quasi complètement du monde des comics, 
John Byrne a fait un passage bof bof sur Doom Patrol, une très bonne prestation sur the Demon...et un passage sur Action Comics. Tombé sur la tête, l'editor a demandé à ce que l'encreur soit Neslon (De Castro). Je n'ose penser que les changements soient du seul fait de Nelson, mais plutôt suggérés/incités par l'editor. Une horreur. Que l'on aime ou pas le crayonné de Byrne (j'aime bien) comment ne pas hurler à la vue des changements. J'ai souvenir de quelques fans estimant que, enfin, l'encrage sur Byrne était bon!!! Argh
 Une abomination, il redessine carrément tout
 Même sur une planche un peu moins maltraitée Neslon parvient à aseptiser l'ensemble, encrant tout avec la même texture finale

 et que dire de cette débauche inutile et gênante de petits traits maniérés qui figent la page
 Certains ont rapproché cette approche de l'encrage de Jerry Ordway. Sacrilège. Si Byrne n'a jamais apprécié les libertés (réelles) que prenait Ordway, ce dernier est un vrai artiste et son travail était beau + efficace. 
Il sait encrer (et dessiner par ailleurs)
 Sa finition, simple, sur la Torche représente pile poil l’idée que je me faisais, ado, du perso
 Byrne est un bon encreur, quand il le veut. Je n'appréciais pas ses Wonder Woman mais il était bon sur les FF et beaucoup d'autres titres. Quand il s'en donne la peine il est, pour moi et sur ses crayonnés, meilleur encreur, plus adapté, que Terry Austin (hérétique que je suis)
2 exemples de ce que j'aimais, entre autres, de Byrne l'encreur
Une bon pinceau épais sur les FF
 Et une approche très éloignée, fine (sur un dessin élégant) pour quelques trop rares épisodes de Namor dessinés sur papier duo shade (des trames dans le papier visibles uniquement après passage au pinceau d'un révélateur)
Classe

16 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…

Intéressant (Lapalissade sur ton blog).

Effectivement, les derniers crayonnés de Byrne montrent des erreurs anatomiques gênantes (l'âge ?), mais qui passeraient malgré tout avec des retouches discrètes et pro. Ici, les éléments de dessin purement remplacés, voire effacés (bras du petit perso porté par Shazam dans la double-page) sont purement scandaleuses, à plus forte raison au regard de la carrière de Byrne.

Ce n'est plus du Byrne, et ce qui fait la spécificité de son style, qu'on aime ou pas - moi j'aime - est détruit.
Assez minable, en effet.

Philippe Cordier a dit…

que la demande vienne de l'editor (très probable) ou pas c'est ,de la part de Nelson, d'une prétention sans nom que d'oser même accepter ce "travail"

Lionel Garcia a dit…

Il serait intéressant de savoir ce qui a, éventuellement, justifié une telle demande de la part de l'editor. Les FF de Byrne encrés par Ordway étaient d'une élégance folle. Quelles libertés prenait Ordway sur les crayonnés de Byrne? C'est toujours un plaisir de revoir des planches de Namor avec ce papier duo shade. Tout ça m'amène à me demander ce qu'avait pensé Herb Trimpe de "l'encrage" de son ami Barry Windsor Smith sur Machine Man. Très souvent, la division du travail dans le comic-book a conduit à ce genre de trahison du dessinateur.

Philippe Cordier a dit…

Trahison pou le plus grand bien du duo parfois, comme pour Machine Man à mon avis. J'ai souvenir d'avoir lu BWS évoquant son travail a priori avec l'accord de Trimpe, mais dans quelle mesure avait il le choix...
Pour Byrne à l'époque de ce Action Comics il était déjà limite hors du carnet d'adresse des deux grands donc je pense que l'editor l'a probablement embauché à la demande de la scénariste mais il l'estimait (bêtement) has been et voulait le "booster"
Et je suis bien d’accord sur l'élégance que donnait Ordway même si je préfère le run qu'il a encré lui même

Laurent Lefeuvre a dit…

Comme un retour de bâton "poétique" (façon Contes de la Crypte), le vieux Byrne semble payer le comportement parfois très limite du jeune Byrne, alors superstar, quand il tuait les pères (Kirby et Neal Adams), en se positionnant ouvertement contre les protestations de ces derniers pour plus de respect pour les auteurs.

Kirby était alors en procès pour récupérer des milliers de pages d'originaux, soutenu par Neal Adams, le même qui militait pour une forme de droit d'auteur dans les Comics.

Byrne s'est alors mis à dos une bonne partie de la profession en disant que c'était les règles, et qu'il n'y a rien à dire. Idem pour le procès de Siegel et Schuster pour les droits sur Superman.

En remerciement, celui-ci a présidé aux FF (avec le talent que l'on sait), tout pile à cette époque.

Et quand on se dit que Byrne est à la fois le produit direct de Kirby/Adams, et qu'il a redoré le S de Supes, sa crise d'Oedipe prend son sens.

Aujourd'hui, le voilà maltraité à son tour, précisément sur Superman, comme un employé obsolète...

Bref, quelques-uns de sa génération doivent se dire "bien fait".

Philippe Cordier a dit…

Y a de ça sur le principe et la philosophie, mais pas sur le terrain, où je pense qu'il a juste était "oublié" par une nouvelle génération d'editor, oublié, snobé ou juste considéré comme has been.
Pour ses prises de positions, elles étaient provoc, voire idiotes, à l'époque, mais il est resté sur cette ligne et ses propos, à peine plus nuancés, des dernières années, ont un peu plus de sens : "les auteurs qui signaient les contrats Marvel/ Dc le faisaient en toute connaissance de cause..." Pas cool par rapport à des Neal Adams, et un manque de solidarité évident, mais pas incohérent non plus

Laurent Lefeuvre a dit…

Oui.
C'est juste.
Fils de diplomate ou d'ambassadeur, il n'a jamais caché ses positions plutôt conservatrices.

Sur certains points d'ailleurs, (affaire de Human Torch noir), je le rejoins même.

Philippe Cordier a dit…

s'il parle du film à venir (j'imagine) je ne suis on ne peut plus d'accord

Philippe Cordier a dit…

je voulais dire JE SUIS bien sur

plumoc a dit…

Avec Byrne le "quand il le veut "et "quand il s'en donne la peine" sont essentiels,et le moins que l'on puisse dire c'est que ça saute aux yeux quand il est motivé ou pas...

Il a toujours été un "bricoleur" du dessin,qui a pioché à gauche à droite,avec beaucoup de carences "académiques".Mais il a su le masquer avec grand talent,souvent avec génie,jouant comme personne du faux semblant,surtout à sa grande époque.Curieusement,en devenant beaucoup plus fort techniquement,au fil du temps, il a perdu beaucoup de ses qualités premières et de son charme.C'est carrément laid parfois ,quand il laisse filer, voire pire: anodin!Mais quand il s'investi ça reste costaud...Malgré quelques égarements anatomiques et autres au passages de plus en plus fréquent(on reparle des problèmes de vue déjà évoqué ici?)...Il est certain que les encreurs sont chargés de corriger-surtout les expressions qui se résument aujourd'hui à trois- et de moderniser tout ça.Moderniser pour le public actuel bien sûr.Byrne est un cas c'est sûr! D'ailleurs il se trouve bien meilleur aujourd'hui que par le passé-ce qui est par certains côtés évident-trouvant que "ses visages féminins sont d' une gamme plus large, et sont généralement mieux construits(!!!).Qu' en fait, ce constat s'applique à la plupart des visages qu'il dessine."Mais aussi que"Depuis l'époque "classiques"dîtes Byrne / Austin il a beaucoup amélioré ses rendus des draperies, cheveux et du métal ..."En fait tout ce qui faisait autrefois sa grande force(surtout ses visages) et son charme(quoique les drapés...!!)et qui aujourd'hui,de sa main,n'ont plus grand intérêt visuellement.Ce constat et ces affirmations laissent perplexe.En tout cas c'est mon cas.

Avec Byrne les problèmes relationnels arrivent très vite,ce qui fait que sa réputation ne doit pas aider les nouveaux editors à penser à lui,surtout que son style est entre deux âges;et, comme les ventes sur son seul nom ne sont plus ce qu'elles étaient...

De plus il y a sa petite bisbille avec les Image-boys,qui l'ont détroné,pour qui il garde une petite rancune.Erik Larsen et Rob Liefeld(pourtant fans de la première heure apparemment) échangent à ce sujet,faisant au passage quelques remarques très à propos,comme le côté "générique" de son travail à partir d'une certaine époque.Liefeld ,à un moment,dit quelque chose qui pour moi résume parfaitement le Byrne de la grande époque:"JB dessinait(les visages,les personnages) exactement comme on voulait les voir. "C'est ce qui aura fait de lui le numéro 1 à un moment donné http://www.bleedingcool.com/2015/02/27/fanboy-rampage-rob-liefeld-erik-larsen-tag-team-john-byrne/.Il y a aussi ça qui est amusant:http://goodcomics.comicbookresources.com/2014/02/28/comic-book-legends-revealed-460/3/

Philippe Cordier a dit…

Intéressant tout ceci
Et merci pour les liens
je partage certains avis de Larsen,mais rarement (jamais en fait je crois) ceux de Liefeld
Il est idiot de dire, comme il le dit, que Byrne c'est bien jusqu'en 85 et après c'est naze car après 85 il y a eu plein de Byrne, changeant régulièrement dans son approche. Comment peut on mettre dans le même panier ses 1ers Namor (années 90, top), ses Next Men un peu plus "récents" (et très bons) avec des bouzes comme Trio? Il a cherché, raté, trouvé, s'est égaré (Star Trek, argh)
Tu as raison, quand il veut il peut, mais il y a aussi une question d'attente des lecteurs. Beaucoup voudraient qu'il dessine encore comme sur ses X Men (alors que son style a changé et que sans Austin...)
En tout cas tu résumes bien une partie de sa situation avec ce paragraphe :
"Avec Byrne les problèmes relationnels arrivent très vite,ce qui fait que sa réputation ne doit pas aider les nouveaux editors à penser à lui,surtout que son style est entre deux âges;et, comme les ventes sur son seul nom ne sont plus ce qu'elles étaient"

Franck BIANCARELLI a dit…

Moi j' ai une page, moi époque NAMOR.Elle est belllle.
80$ avec le port.

Philippe Cordier a dit…

avec duotone?

que tu as acheté cette fortune, ou que tu vends (la un je sens hein?)

Franck BIANCARELLI a dit…

achetée, achetée.
Il n' y a que Namorita et Iron Man dessus ce qui doit expliquer le prix. Mais elle est très bien dessinée.

Anonyme a dit…

perso je trouve que Byrne s'encre très mal ! il suffit de voir ses she-hulk ou le crossover batman captain america

Philippe Cordier a dit…

Comme quoi les gouts...pour moi il est son meilleur encreur (alpha f, des ff, Next men...et surtout les namor au duoshade