Rechercher dans ce blog

vendredi 10 avril 2015

Daredevil est aveugle?!

 Sortie officielle aujourd'hui de la série Daredevil sur Netflix. 13 épisodes que je ne suis pas prêt de voir puisque je n'envisage pas de m’abonner à cette chaine. Mais pour une fois une adaptation titille ma curiosité. Je me moque de la plupart des adaptations ciné mais celle ci, du peu que j'ai pu en voir, semble carrément sympa en terme d'ambiance (à la Miller).
La pré affiche de Quesada est moche...
 mais le casting parait bien. Sauf erreur de ma part nous avons, de gauche à droite, Foggy, Karen, Matt, Night Nurse et Fisk
 Mon titre d'entrée vient du costume : à l'évidence inspirés de la réécriture des origines par Miller/ Romita Jr les créateurs de cette série tv ont oublié un fondamental : Daredevil est aveugle, mais les autres ne sont pas censés le savoir! Alors pourquoi lui couvrir ouvertement les yeux!? Ca me paraissait déjà un peu concon dans la mini MwF mais c'était ponctuel et le "costume" était fait par Matt à l'arrache, pour une seule séquence. Là si c'est pour toute la série on sent l’habituelle gêne à utiliser un costume de super héros tradi car "ça ne passe pas si bien à l'écran."
Ca fait un peu colin maillard cette cagoule sur la tête
 
 N'oublions pas que ça ressemble aussi pas mal à l'apparition involontairement burlesque de DD dans la nostalgique série TV Hulk il y a bien des lunes
 Je finis avec du matos d'origine : Miller/ Romita Jr ont utilisé ce "costume ponctuel" pour un scène de tension
Arrivée de Matt...
 ...la suite dans son magnifique noir et blanc, sous encrage sublime de Williamson (ah si seulement cette mini pouvait sortir en Artist' Edition!)
 Enfin, les comics n'ont pas attendus d’avoir un costard noir pour créer des scènes d'ambiance. Le rouge allait aussi très bien (même dessinateur/encreur, autre scénariste)
Pour finir, vraiment, je ne résiste pas au plaisir de (re) montrer les deux plus belles pages (pour moi) de la mini série MwF. Je les ai eu quelques semaines, chez moi, pour le montage d'une déjà ancienne expo sur le dessinateur en 98. Elles ont aujourd'hui deux heureux (et riches) proprios
Ce Monsieur pour cette pleine page
Et celui ci pour la double finale
Dès lundi, plus grosse entrée, toujours sur DD mais un autre auteur
Indice (non salace) : Q

22 commentaires:

Laurent Sieurac a dit…

Quesada....

Je crois que perso l'image que je préfère dans la mini de Junior et Miller, c'est celle de Matt, encore gamin, assis, dans l'escalier de secours de son immeuble en ouverture. Quand on sait que pendant longtemps Junior à eu du mal avec les gamin, là pour le coup, elle est juste parfaite !

JP Nguyen a dit…

Le costume rouge est sensé apparaître dans la série. Et je compte profiter du mois gratuit Netflix pour regarder les 13 épisodes. ..

Francis a dit…

D'Onofrio a l'air parfait pour le rôle.
Moi c'est plutôt la page du gros plan sur son visage avec les bandages qui m'a marquée (et cet encrage de Williamson quelle finesse).

Maleev mériterait une entrée, je dis ça mais c'est surtout pour évoquer les limites du photo-réalisme au sein d'une série super-héroïque, ce qui me rappelle ces propos très juste du maître Mazz: "Plus une représentation tend vers le réalisme, plus chaque détail libère un torrent de questions qui laissent voir l'absurdité au coeur du genre.
Plus les super-héros deviennent "réalistes", moins ils sont crédibles."

Je suis de cet avis, et c'est ce qui explique sans doute pourquoi j'ai du mal avec le style de Maleev, alors en plus quand il est associé à un scénariste bavard avec une tendance pénible à la décompression, cela donne lieu à un run qui me laisse une impression assez mitigé.

Philippe Cordier a dit…

Lolo je pense pareil, cette page est hors norme
JP tu m'expliqueras comment avoir Netflix ce soir :-)
Francis non seulement je suis d'accord aussi sur Maleev mais la page de Mazz et la phrase que tu cites ont pris tellement d’importance pour moi que sauf changement de programmation ce sera précisément l'ouverture et le thème d'une conf que je devrais faire avec X Fournier en juin à Strasbourg

Francis a dit…

Je me rappelle que Moebius avait fait une constatation similaire sur le genre dans une interview (je crois que c'était dans un bonus du dvd De Superman à Spider-Man).

Lionel Garcia a dit…

Au delà du dessin de Murdock sous la pluie et de la double page finale, une image de la mini-série de Miller/Romita Jr m'ait resté en mémoire, avec le même pouvoir de séduction: l'image où l'on voit le Caïd porter à sa veste une rose, après avoir tué le chef de gang de Hell's Kitchen. Dans ce dessin, comme dans la série, Romita Jr a su donner une prestance saisissante au Caïd. Sa version du personnage donne envie de le voir évoluer dans sa propre série. Vive les rêves.

Philippe Cordier a dit…

Cette image fait partie de mes préférées aussi; Mais la majesté et la puissance sont trompeuses car du coup tu attends beaucoup d'une série sur lui et tu es déçu Ce fut mon cas lors de la série sur lui qui devait être ongoing et a été raccourcie : pas un mauvais boulot (Phillips/ Janson) mais aucune majesté dans le perso. N'est pas Jr ou Sienkiewicz qui veut de côté là

JP Nguyen a dit…

Le site CBR a réalisé un sondage pour élire les 50 meilleures histoires de Daredevil
Frank Miller truste le Top 3, le Devil in Cell-Block D de Brubaker est dans le Top 10...
Je n'avais pas pris le temps de voter mais je suis plutôt d'accord avec le classement final...

Francis a dit…

Un bon top mais qui manque un peu de Colan et de Nocenti.
J'aime beaucoup l'épisode de la maison piégée de Mazz/Ellison.

Philippe Cordier a dit…

Mouais
la 1 et 2 ok Mais là 3 je ne sais pas, j'aurais probablement mis un Nocenti/ Romita Jr plus que la redite des origines mais pourquoi pas En tout cas les 10 manquent très clairement de Nocenti/JRjr

JP Nguyen a dit…

L'arc Typhoid Mary se classe onzième et il y a pas mal d'autres histoires de Nocenti dans le Top 50 (celle avec BWS + d'autres avec JR Jr : A Beer with the Devil, DD vs Ultron et DD en enfer...)
Et puis, au moins, il n'y a pas DD : Father !

Lionel Garcia a dit…

Le site comicsblog.fr a également fait un TOP 10 des meilleures histoires de Daredevil. Et aucun épisode du run Nocenti/Romita Jr. J'aimerai bien comprendre d'où vient cet ostracisme à l'égard d'une des meilleures périodes du personnage avec les travaux de Miller. Idem pour le travail du scénariste Roger McKenzie. On associe trop souvent l'apport du polar dans la série de DD à Miller. Alors que déjà, McKenzie jouait sur la même ambiance. En même temps, depuis SIN CITY, un grand nombre croit que le noir et blanc est une invention de Miller. Au diable, Noël Sickles et Milton Caniff. La mémoire ne semble pas être un point fort chez les lecteurs de comics.

Francis a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Francis a dit…

Jp pourquoi c'est pas terrible Father ?

En mêmes temps concernant Comicsblog, c'est majoritairement la génération qui a l'air d'avoir découvert DD via les runs de Quesada et Bendis, et il y a pas mal de jeune co...lecteurs qui critiquent le style actuel de JRjr sans forcément connaître son âge d'or dans les 80's.
Et puis il y a le fait que le run de Nocenti a été peu réédité (même en vo) donc ça n'aide pas.

Concernant la liste de CBR, je regrette l'absence du 268, un très bon one-shot auquel j'ai consacré une chronique sur Comics Sanctuary récemment.

JP Nguyen a dit…

Mon aversion pour Daredevil : Father vient de plusieurs choses :
le parti pris graphique de Joe Quesada de dessiner DD comme un gorille aux muscles hypertrophiés, une intrigue de serial killer avec une révélation scooby-doo, une apparition d'un groupe de "héros", les Santerians, dont on se demande ce qu'ils ont à voir avec la choucroute et surtout l'explication finale qui rajoute un détail totalement inutile aux origines de Daredevil.
Tout cela m'a laissé l'impression que Joe Q, editor in chief à l'époque, pouvait faire ce qu'il voulait et souhaitait laisser sa marque sur le perso en pondant sa mini-série-à-lui-que-personne-n'oublierait...
Si on compare avec Nocenti, par exemple, les histoires portaient bien "sa marque" et son style narratif mais ça ne semblait jamais forcé, il n'y avait pas ce côté "look at me"... Mais bon, comme toute critique, c'est subjectif...

Philippe Cordier a dit…

-JP ca recoupe un peu ce que j'ai programmé pour lundi tu verras
-Francis tu as raison pour le 268 Outre le fait que JRjr/ AW ont prouvé que l'on pouvait faire une couv terriblement marquante et efficace tout en la dessinant en 10 mn sur un coin de table, l'épisode est sensas. Je pense que A Beer with the Devil reste au dessus
-Lionel c'est moins une question de mémoire je pense, que de culture, de curiosité ou d'âge (voire les 3 réunis)

Francis a dit…

Concernant Quesada, je préfère ce qu'il faisait dans les 90's (les X-Factor de PaD et notamment cet excellent épisode chez le psy).

Philippe Cordier a dit…

C'était bon ça
mais parler de son DD pour l'entrée de lundi m'a rappelé que sur ce 1er run il était grand aussi
Après... c'est autre chose

Francis a dit…

Et dire que Born Again va fêter ses 30 ans l'année prochaine, fichtre le temps passe vite...

Philippe Cordier a dit…

Argh, mon rapport au temps déjà complexe en prend un coup
Born Again, DKR...
Je lisais le Fluide Glacial spécial 40 ans cet après midi et je me souviens parfaitement où j'étais quand j'ai acheté le spécial...20 ans!

JP Nguyen a dit…

Fini de voir les 13 épisodes aujourd'hui : verdict vu et approuvé. Enfin une adaptation dont les fans de Daredevil n'auront pas à rougir !
Et ils ont collé le Holster sur la bonne jambe! (le costume rouge n'apparaît qu'au 13 ème épisode )

Philippe Cordier a dit…

amen
je vais les regarder, le tout est de trouver 13 h de dispo, donc pas pour tout de suite