Rechercher dans ce blog

lundi 6 avril 2015

Iron-Layton

 Demon in a bottle est une saga "culte" d'Iron-Man en ce sens où pour la première fois dans l'histoire de ce fade perso, du pathos et un sujet d'actu (l'alcoolisme) était (lourdement) introduit dans la série. O'Neil faisait cela, mieux à mon sens, chez DC ou avec Daredevil, mais Michelinie a fait là une saga qui a marqué, au point d’être reprise plus de 20 ans plus tard dans les films sur tête de fer. Nous sommes fin des années 70 et le début de la fin de l'innocence a sonné
Sur ce run Romita jr fait des crayonnés,maladroits mais assez solides, que le déjà vétéran Bob Layton fait sien, considérant le personnage comme sa chose
Je n'apprécie pas Layton que je considère comme un mauvais dessinateur. Malheureusement c'est également un mauvais encreur, quand il estime de son devoir de faire du Layton (on verra qu'il sait être bon en d'autres circonstances)
Il a recrée à l'identique la couv, qui reste donc aussi moyenne qu'à l’époque
 Romita jr n'était pas mauvais, ses découpages tenaient la route. Layton encrait plutôt bien l'armure
 
 Une page très connue de la série. Tony Hamlet tient sa grosse tête en main
 La planche originale révèle un joli traitement zip a tone sur l'armure mais la perspective reste moche, tous les objets sont plats, (mal) posés sur une table en métal, sur un sol en métal et des rideaux..de fer
 Layton a récemment recrée cette illue, réussissant à mes yeux l'exploit d’aggraver les choses (bouteille tordue, verre volant...) la tête de Tony est encore inférieure (avec ce "liseré" blanc de détourage du pire effet) Seul le lettrage du titre de journal a gagné  quelque chose
 George Tuska avait donné de cette même scène une meilleure vision (métallisée à l’encrage par Layton)
 Et quand Layton veut en faire une "couv variant", au secours
Même cette couv iconique de Romita Jr/Layton est pleine de défauts (rupture probable du genou et de la cheville gauche entre autres)
 Adepte des recréations Layton en conserve les défauts
 Mais cela vaut mieux encore que cette réutilisation de l'original, blindé d'effets de lumière aveuglants
 Non décidément rien ne vaut la version figurine de la scéne citée :-)
Ma préférence va à ce vieux What if montrant un Tony boulimique plutôt qu'alcoolique. Meilleur dessin de Jrjr et encrage plus adapté
 Je quitte Demon in a bottle pour rester sur cette période tout de même, et sur Layton
L'encrage métallisait (ou à tout le moins rigidifiait) les humains d'un Romita jr pas encore au top de son potentiel (euphémisme)
 mais sans humain, et avec une mise en page efficace, ça fonctionnait
 Bien des années plus tard Layton encrait, respectueusement cette fois, la toute première couv du 2nd run de JRjr
 En tant qu'encreur Layton pouvait briller (et pas que sur du métal, ok facile). Carmine Infantino est très chouette ici, avec un visage de dernière case superbe
 Et sur Gene Colan on reconnait le trait, enfin, la pose, ou le style...enfin non ce n'est pas un très bon exemple de respect en fait
 Le chef d'oeuvre, le vrai et le seul, de Layton encreur c'est sur son ami (de l'époque en tout cas) Barry W Smith. Pour le coup il a montré une technique sans faille, un respect absolu du trait (très certainement très poussé) Magnifique boulot car il ne devait pas se sentir investi d'une mission autre que celle d'aller dans le sens du dessinateur
 Ne trouvant rien du tout à mon goût de Layton dessinateur j'ai cherché, vraiment, mais je n'ai trouvé que deux dessins : un Fin Fang Foom (pour rester dans le ton d'une entrée récente) plutôt sympa...
 et un dessin (façon corner art de Romita jr 2nd run) qui montre une tête correspondant vraiment à "mon" Iron-Man

12 commentaires:

Francis a dit…

La tendance de Layton à tout rendre froid et métallique me rappelle Granov qui lui aussi est plus à l'aise sur les armures que sur les humains, mais son trait est beaucoup moins statique.
C'est cette froideur avec lequel j'ai du mal, c'est ce qui explique pourquoi je n'ai jamais été très fan de tête de fer.

Francis a dit…

Le What if c'est celui qui était dans Strange 200 ?

Philippe Cordier a dit…

Granov ne me parle pas, trop froid pour moi également, mais c'est par contre un bien meilleur dessinateur

Oui c'est bien le 200

Laurent Sieurac a dit…

Sur la planche de "Demon in the bottle" je ne vois pas bien en quoi Tuska est meilleur que l'original. Il n'y a qu'a voir l'architecture du corps de tony ou ça fonctionne carrément mieux sur la version de Junio, que se soit l'attitude global de Tony ou bien encore la légère inclinaison de sa tête qui rendent le dessin vraiment bon, chose que ni Layton et encore moins Tuska n'arrivent à rendre malgré la copie voir carrément le passage par la table lumineuse dans la version de Layton. On ne sens absolumment pas dans ls deux recréation la pesanteur du corps avachi sur le fauteuil. Après oui, le rendu des bouteilles n'est pas forcément top mais il y une subtile différence entre le dessin de Romita Jr ou la perspective fonctionne, alors qu'en effet Layton arrive dans sa recréation à la foutre en l'air.

En fait sur ce run, un Willimanson qui aurait pris sur lui de faire un peu plus que de l'encrage aurait été parfait...bon il faisait du Star Wars à l'époque :p

plumoc a dit…

Layton a fait un encrage que j'aime bien sur les dessins de son vieux pote Byrne dans Incredible Hulk Annual #7:http://41.media.tumblr.com/18f478add2c4ce285ddd835e3ad6ad64/tumblr_mil6zumbp91s2u4wdo1_500.jpg

http://41.media.tumblr.com/c006067b4732beda12cab6766940999f/tumblr_mjdsfuNngK1s2u4wdo1_500.jpg
http://41.media.tumblr.com/6538658e8f24487c9bd3ea814c0467b6/tumblr_mmpz4fRMv61s2u4wdo1_500.jpg

http://41.media.tumblr.com/6d7bff10dc21cf9e638f11b169e435cf/tumblr_muy7vxDRlr1s2u4wdo1_500.jpg

http://www.comicartcollection.com/images/art/jbhulkannual7p26.jpg

http://www.comicartcollection.com/images/art/jbhulkannual7p11.jpg

Ou sur Marvel Première #47:http://40.media.tumblr.com/1bc996b8858ce092cfaab6c7a2ab2fcc/tumblr_n1hc8mRgxt1s2u4wdo1_500.jpg
http://40.media.tumblr.com/fc6c99e951b391023bcdc24eaceb5691/tumblr_n862owA4tb1s2u4wdo1_500.jpg

Par contre moi j'aime beaucoup la case "sky die!"pour Romita jr, encore fragile ,mais qui avait des qualités qu'il n'a plus du tout aujourd'hui et layton qui rattrape assez ces faiblesses d'alors.Ce Romita jr de l'époque qui "bricolait" et patinait pas mal arrivait à sortir des trucs,des fulgurances,pas mal.J'aimais m'attarder sur certains détails dans ses cases.A l'époque il avait saisi un truc.

Qu'est-ce qu'il ramasse le "Junior"actuel pour son Superman.....

Lionel Garcia a dit…

J'ai l'impression que la plupart des défauts de Layton ne se retrouvent pas sur son travail avec Hercule. Du moins sur les deux premières mini-séries. Et j'ai un très bon souvenir d'un récit en deux parties de l'Homme Fourmi, dans Spécial Strange Origines avec John Byrne.

Philippe Cordier a dit…

Lolo je me suis mal exprimé je parlais de Tuska meilleur que la recréation de Layton, pas meilleur que l'original
Plumoc tous les liens ne sont pas bons mais ceux qui fonctionnent chez moi montrent qu'en effet il n'avait pas encore cette métallisation sur Byrne, c'est "moins pire" Mais je disserterais volontiers avec toi sur les fulgurances et les bons côtés de Jr que tu vois car je ne trouve presque rien à mon goût sur ce 1er run. Je sais que d'autres partagent ton avis (un certain Raph m'en parlait ce WE) mais ce serait long et il faudrait en discuter autour d'un verre :-)
Lionel tu as peut être raison, je n'ai pas cette mini Hercule, juste un très lointain souvenir de sa lecture en rcm

Cromosome a dit…

Ben...comme le chouchou de ce blog, je vais me faire l'avocat du diable...contrairement à lui, je ne suis pas aveugle et j'avoue que les dessins que tu montres de Layton ne sont pas terribles, terribles...mais je garde quand même un bon souvenir de cet auteur ! Je vous trouve très/trop dur avec lui car je garde de lui le souvenir d'un dessinateur/encreur classique sur Iron Man (comparé à l'infame run d'Akin et Garvey ou Tony essaye de reprendre son armure à Rhodey, qui se bat contre des vilains plus nuls les uns que les autres...) et surtout beaucoup de plaisir à la lecture des deux Hercule...le 1er Hercules est excellent (j'adore le costume à cuissardes), le 2nd légèrement en retrait... mais ça reste fun et divertissant, de l'entertainment très bien fait...sans prétention philoso/artistique, mais très largement au dessus de la moyenne des productions de l'époque...

Cromosome a dit…

Post sriptum : est ce que la RECREATION ne tue pas la création ? J'en ai un peu marre de cette mode où les auteurs refont à tour de bras les mêmes dessins car, du coup, la plnche "originale" perd son côté unique pour devenir une parmi d'autres. Dès lors, pourquoi ne pas acheter une bonne photocopie, c'est pareil § Dernier exemple en date, avec Mitton qui fait la recréation de la couverture de l'intégrale de Mikros sortie 2 mois plus tôt ( 180€ sur le site d'Original Watts). Dès lors, le concept d'original me parait perdre de son sens...Qu'en penses tu ? (et je ne parle même pas de la noria de pin-ups ou commandes non publiés qui, pour moi, ne valent pas un clou, quand bien même elles seraient signées de la main de Kirby et Ditko..bon, ok là je fais une exception !)

Brahim a dit…

meric pour cet article

truffe a dit…

meric pour cet article

Philippe Cordier a dit…

Cromosme il faut distinguer le scénario de l'encrage purement technique. Oui Layton peut être fun, c'est vrai, mais attention à l'amalgame en citant "l'infâme run" avec Akin et garvey. On peut préférer le run Michelinie/Layton (les têtes pensantes de ce 1er run)mais techniquement Akin et Garvey sont, à mon sens, meilleurs car un peu plus adaptables; Layton ne s'est adapté que sur BWS, tandis que j'espère avoir montré sur une entrée récente que A et G sont sous estimés, et meilleurs que lui.
Quant aux recréations le débat est trop vaste, et pire si on élargi aux commandes privées;
En 2 mots elles ne m'intéressent pas mais je comprends qu'un fan de telle ou telle couv qui ne pourra jamais se payer l'original demande une recréation, au même auteur. Quant il s'agit de récréation par un autre auteur là l'intérêt de la chose m'échappe bien plus