Rechercher dans ce blog

lundi 20 décembre 2010

Messieurs les censeurs...

La censure dans les comics vf des années 60/70/80 mériterait de nombreux développements. Même si on axe que sur Daredevil (Ah, la saga Born Again, saccagée à souhait!!) Mais là je voulais juste montrer un exemple d'(auto)censure plutôt recente (1994)
La mini série Man Withour Fear (Miller/JRjr/ Williamson) a été compilée maintes et maintes fois, mais elle fut d'abord visible (en vf) en deux RCM Semic.

Voici la couv US d'un des épisodes, en planche originale (magnifique)
Version imprimée

Et la VF. Oh, a pu la petite fille!? Un peu ridicule cette retouche à l'aube de l'an 2000

8 commentaires:

JP Nguyen a dit…

Sinon, je trouve que le style de Romita JR à cette époque est déjà moins sympa que pendant son passage sur la série régulière. Sur certains forums américains, on le qualifie de "blocky-style". Et en tout cas, c'est un peu trop carré à mon goût.
Sur la couv que tu trouves magnifique, il y a certes un gros travail sur les ombres mais il y aussi une exagération qui me semble trop disgracieuse sur DD (à noter que plus récemment, JR JR est tombé dans le travers inverse, avec un DD anorexique dans les pages de Spiderman).
Bon allez, j'arrête de tirer sur JR (c'est pas Dallas, ici...)

JP Nguyen a dit…

Ah oui, un méga chipotage ultime aussi : la mini n'a pas été publiée dans la collection "RCM" mais "Top BD" (quoiqu'il est vrai qu'à cette époque, il n'y avait déjà plus de différence de format pour distinguer les deux collections).

Philippe Cordier a dit…

je dis rcm car je suis vieux et il n'existe que ça dans mon esprit : -)
Tu as raison sur le blocky style Il est allé un peu loin par moment Ce style plus massif correspond au moment où il a fait les rajouts de pages et les couv (dont celle ci) sur la mini MwF Ce qui casse un peu l'homogeneité du bouquin pour les "puristes"

stephane a dit…

en fait c'est pire que de la censure, je pense qu'ils ont virés la fille car ils ont rabaissé le nom des auteurs et du coup , ils ont du se dire que ça allait gêné ( après je suppose)

En France , on est quand même les rois des écritures sur la couverture et ça ne s'est pas amélioré avec le temps malheureusement

Zaïtchick a dit…

Dans le genre, Sémic publie (enfin) le fameux épisode anti-drogue de Green Lantern/Green Harrow ("My ward is a junkie !")
Sur la couv' originale, bien en évidence au premier plan, la seringue par qui le malheur arrive. Sur la couv' française, elle est masquée ! Pas mal dans le genre, "faut que je vous cause d'un truc mais je ne peux pas le montrer."
Autre exemple, le crossover Batman/Captain America où Crâne Rouge exhibe sur sa poitrine un magnifique cercle blanc ! La svastika a été supprimée mais réapparaît par intermittence dans certaines cases où on a oublié de la retoucher... Même punition pour les drapeaux nazis qui flottent sur Paris dans le crossover X-Men/Wild Cats... On est quand même sous l'Occup' et les drapeaux, on les voit bien dans des films comme La Grande Vadrouille, alors faut m'expliquer ce sursaut de pudeur !
Notez qu'à peine quelques semaines après le crossover Cap/Bat, Sémic publie un épisode de Batman/Hellboy dessiné par Mignola où apparaissent en couverture deux croix gammées !
Va comprendre, Charles !

Philippe Cordier a dit…

Stephane je pense que la censure joue car ils pouvaient placer le top bd ailleurs et ne pas descendre les noms d'auteurs....On ne saura jamais
ces exemple de censure sont souvent hallucinants
je me souviens des DD de Miller avec des tas de choses "hilarantes" comme les Sais d'Elektra supprimés mais pas les ombres Donc dans une case on vois les ombres des sais sur les dos de deux gars et la case d'après il recoivent des ...coups de poings dans le dos; Ou la gorge tranchée d'un taximan (par une carte de Bullseye) qui se referme par la magie des retouches et le gars parle au lieu de mourir,
Et alors Born Again avec Karen recrovillée au telephone au pied d'un lit vide près d'une table de chevet vide alors qu'elle est comme ça car le gars est dans le lit (et la table pleine de saloperies)
Ah, les jeunes lecteurs ne savent pas ce qu'ils manquent : -)

stephane a dit…

han oui des exemples de censures y en a des tas mais là ça me semble tellement .. hum .. inexplicable lol

Je me rapelle de cet épisode de Born Again publié dans un Strange (je crois). Je ne me rappelle plus si la censure se sentait (ils ne s'en cachaient même pas, je crois) mais malgré tout , je me rappelle aussi de la baffe reçu à la lecture (comme quoi l'épisode avait une vrai force et celà même malgré le massacre de la censure)

De tte façon, la censure n'a jamais rien eu de logique. Moi qui suis de la génération du club Dorothée, on se rappelle tous du massacre de certaines séries ( dont certaines sont mêmes devenues cultes pour leurs doublage plus ou moins .. douteux ;)

Philippe Cordier a dit…

oui chez Lug avec Born Again ils ont clairement dit que la violence était telle (pour l'époque) qu'ils ne pouvaient continuer la trad
Mais comme toi, la baffe fut énorme quand même (et le virus Miller/ Mazz pris)