Rechercher dans ce blog

mercredi 17 mai 2017

Pépité cachée, de Zeck

 Si vous avez accès à des bacs de soldeurs de comics, vous pouvez trouver de sacrées pépites, bien camouflées. En voici une bien grosse, bien belle, et bien cachée
Vous trouvez la couv ci dessus immonde? Moi aussi. Et bien la 2nde partie de l'histoire bénéficie d'une couv du même niveau. De quoi avoir envie de bien éviter d'acheter ces 2 comics, parus en 1999
 Vous ouvrez et apercevez, en tout cas ce fut mon cas, une pleine page bof bof, avec des couleurs à l'avenant, sur un personnage sans intérêt...Hop, on ferme on rentre
Ce serait une grave erreur car c'est un p'tit bijou. Steven Grant s'est associé à son complice du Punisher, le grand Mike Zeck (encore lui) pour faire un western en 2 parties. Tous les codes du genre sont là, les créateurs se régalent, et nous avec. Green Lantern et autres (rares) perso DC sont un prétexte. Dommage qu'ils soient là car un vrai western 100% m'aurait ravi, mais c'est déjà ça. De la même façon que Miller utilisait DD pour faire un hard boiled comics, Grant et Zeck utilisent un perso DC pour faire un western
Aurais je oublié de préciser que l'encreur est Klaus Janson? Un régal
 Ce n'est plus le Zeck du Punisher, pas encore celui de Damned. c'est un entre deux. 
Entre le cartoon et les codes sérieux du genre
 Des pages me ravissent
 
 
 Que ne donnerais je pas pour une compil noir et blanc!!!
Pour avoir échangé il y a quelques années à ce sujet avec Zeck, je sais qu'il a beaucoup apprécié sa collaboration avec Janson, tout en précisant que leur duo fut plus que rare
Je n'ai en effet retrouvé que ces 2 comics, ainsi que 2 couv
Une sur Captain America, avec un encrage très respectueux, sans réel apport
 et une sur DD, plus dans l'esprit de chacun des artistes
 Il me faut finir, pour la frime, en rappelant que le duo s'est reformé le temps du faire part de naissance de ma grande fille, en 2003

16 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Laurent Lefeuvre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Laurent Lefeuvre a dit…

Hello Phil !
Je comprends que ces pages de Zeck te plaisent : Pas seulement parce que comme moi, tu aimes son style et sa narration... mais aussi sans doute parce que ses pages western, ont souvent un petit quelque chose... de JR jr ! (surtout la 3).

L'attitude, les gestes, la forme des visages...

L'encrage de Janson ne fait qu'accentuer cette parenté.

Superbes couvs de Captain America et Daredevil : des classiques !

Philippe Cordier a dit…

oui peut être un peu dans les poses, statures..mais ca ne me saute pas aux yeux
En tout cas le Zeck s'y connait (connaissait?) en narration claire, nette, et même "sexy"

Laurent Sieurac a dit…

Comme laurent L, je trouve qu'il y a du Junior dans ces pages de Western ;)

phil cordier a dit…

oh hé les gars on se calme, c'est qui LE spécialiste de Junior hein?
Bon ok y a peut être un truc

OmacSpyder a dit…

Je trouve aussi un "je ne sais quoi" dé RomitaJr dans ces pages. Les hachures sur le visage et les vêtements, la stature des corps... J'ai imaginé que l'encrage y était pour quelquechose aussi.
En tout cas sympa cette pépite (d'or, vu qu'on cause western m'sieur!) de Zeck. Pour moi c'est le dessinateur des Guerres Secrètes : c'est donc bien de voir un autre aperçu de son travail. Merci d'avoir tamisé la comics river, philboy! ;)

Philippe Cordier a dit…

oui ca doit clairement être la stature et l'encrage je pense
Zeck c'est Captain America, Kraven Last Hunt, le Punisher (one shot et mini) et Guerres Secrètes, pour pas mal de monde
Mais en creusant on voit qu'il y a d'autres choses et qu'il a évolué (cf l'étrange mais très bon Damned avec Grant)

Lionel Garcia a dit…

Un western liée à Green Lantern, ça me fait penser au dernier récit de Gil Kane encré par Klaus Janson. Mais question western, je suis resté sur Blueberry de Giraud, Comanche de Hermann, Kubert et Frazetta. Du coup, les planches de Zeck ne me séduisent pas plus que ça. Même si je regrette que celui-ci ne fasse plus de comic. Il me semble que pendant le crossover Secrets Wars paru chez Panini, une série adaptait les héros Marvel en western...

OmacSpyder a dit…

Oui il y a eu la série 1872 pendant Secret Wars : les personnages Marvel à la sauce Wild West dans la ville de Timely. Le shérif Steve Rogers y croise le forgeron alcoolique Tony Stark et le vendeur itinérant en élixir Bruce Banner. Il y a eu Alex Maleev sur des couv' mais je n'ai pas suivi la série...

Philippe Cordier a dit…

Ca dépend des dessinateurs alors l'intérêt de cette série j'imagine.
Pour le green lantern évoqué par Lionel je n'avais pas aimé mais il faut dire que je n'apprécie ni le perso ni Kane (je sais, je sais)

Lionel Garcia a dit…

Avec Gerry Duggan au scénario et Nick Virella au dessin. Deux illustres inconnus pour moi. Mais ce que je viens de trouver comme planches sur internet me donne envie de voir une édition Panini de la série. Un dessin classique, voire parfois, élégant et un découpage parfaitement lisible.

A force de papillonner des visuels sur Secret Wars et ses différents titres, j'ai l'impression que Marvel s'est essayé à sortir de sa zone de confort et à tenter un brin d'originalité avec certains auteurs.

Lionel Garcia a dit…

J'ai beaucoup aimé ses Star Hawks. J'ai quelques TINTIN avec des planches d'un récit jamais achevé par Kane: Jason Drum. Ce qui est regrettable avec Kane, c'est qu'il n'a quasiment pas eu d'oeuvre majeure au même titre qu'un Moore ou un Miller. Et pourtant Miller lui doit beaucoup. J'aime néanmoins beaucoup son association avec Kevin Nowlan.

Philippe Cordier a dit…

Gil Kane est un sujet passionnant
Je sais qu'il est bon, majeur même, mais il me laisse indifférent
J'admire sa sience du découpage mais je le trouve maniéré, un peu moins mais comme Hogarth (que je déteste)
Du coup quand il ne se "ressemblait pas" comme avec Nowlan ça me plaisiat plus
Avec Janson j'aurais dû aimer mais c'était son dernier travail, il était clairement moins bon au dessin

Lionel Garcia a dit…

En parlant de Kevin Nowlan, je viens de lire son Man-Thing écrit par Steve Gerber. Un récit surréaliste où l'on sent poindre les désillusions professionnelles et humaines du créateur d'Howard. Le récit fait suite à Man-Thing 12 de 1974, toujours écrit par Gerber avec John Buscema au dessin et... Klaus Janson à l'encrage. Toujours les mêmes, pour notre plus grand bonheur.

Philippe Cordier a dit…

On tourne toujours autour des grands, et on les redécouvre sans cesse