Rechercher dans ce blog

mercredi 24 mars 2010

Miller's week part 3

Pour ces DD Mag bonus, vous avez cette fois, comme dans le mag, la comparaison  rough de Miller/ finitions de Janson, et il y a un sacré boulot de ce dernier

8 commentaires:

laurent Sieurac a dit…

C'est l'exemple parfait d'un travail à quatre mains dans le comics.
Janson apporte énormément sur se exemple, mais c'est aussi parce que Miller le lui permet!

J'ai cependant une réserve sur le gros plan d'Electra ou finalement Janson a trop vouloir se l'accaparer, perd un peu l'intention initiale d'une Electra heureuse...là, elle fait un peu chien battu quand même!

Par contre sur la première planche, l'utilisation du Duo Tone fait merveille et tranchait vraiment avec les précédentes apparitions de la mademoiselle.

J'avais découvert ses planches lors de la parution des 4 albums Electra chez Delcourt, et au départ avait cru à un rajout de Miller avent de découvrir la censure de LUG ;)

Philippe Cordier a dit…

Très vrai Mais c'est plus qu'une permission : Miller avait alors partiellement lâché le dessin, passant au "simple" découpage.
Tout ne fut pas tjs hyper heureux en effet dans la personnalisation du dessin par KJ, il le reconnait d'ailleur lui même, mais il y avait davantage de + que de -

Ben BASSO a dit…

Entièrement d'accord pour le visage d'Electra.
Mais sinon, pfffiou, ça défonce.

Manu Mane a dit…

Hum... le visage d'Elektra, c'est pas forcément une erreur, il y a pu avoir un correctif.

Stick lui dit qu'elle va devoir quitter les lieux. Elle l'interroge alors : s'agit-il d'une mission ? Elle sait que la Main agit dans un but précis, mais elle ne pensait pas qu'elle serait sollicitée si rapidement.

ça n'est pas une traduction littérale mais c'est le sens du dialogue. Elle a donc à la fois une petite déception puisqu'elle doit s'éloigner, une interrogation sur la nature de ce qu'il attend, et peut être une inquiétude sur le fait d'être prête ou pas à répondre à cette éventuelle mission.

ça me parait logique qu'elle ne sourit pas et qu'elle ait même un petit air gêné.

Manu Mane a dit…

"C'est merveilleux Stick ! Cet endroit, n'importe comment, il me donne la force, le pouvoir...

Tu dois partir, Elektra.

Une mission ? Je savais que cet ordre servait un but dans le monde, mais je n'aurais jamais rêvé être prête aussi tôt... professeur ?"

Surfer a dit…

@Manu Mane, Certes il y a toutes ces émotions dans le visage de l’Elektra de Janson. Cependant il faut aussi reconnaître que sur cette case il masculinise le personnage. Du coup il n’a plus aucun charme ! On peut très bien faire passer l’émotion tout en gardant des pommettes hautes des lèvres charnues et surtout des yeux et des cils féminin.
Personnellement je ne suis pas loin de penser que c’est un égarement. Mais bon on lui pardonne c’est K. Janson.

Philippe Cordier a dit…

J'ai également une légère préference pour la version Miller au rough. Et de mémoire (faudrait que je relise mon magazine DD :-) Klaus J. dit lui même regretter un peu, avec le recul, d'avoir parfois, d'une manière génerale, enlevé de temps en temps dl côté "cassant" des roughs

Manu Mane a dit…

@ Surfer : Ce que je voulais dire, c'est que le dessin ne me paraissait pas aller en contradiction avec le texte, c'est en ce sens que je défendais le dessin de Janson ^^

Néanmoins, tu as raison, elle est pas très féminine il est vrai !