Rechercher dans ce blog

mardi 4 octobre 2011

"Mon" John Byrne

Byrne a tout dessiné, à peu près tous les super héros existants. J'ai eu envie de faire "ma sélection", celle des titres qui m'ont marqué. Très subjectif donc, et presque 100% Marvel car comme beaucoup de ceux qui furent biberonnés à Lug/ Semic, mon apprentissage comics fut d'abord made in Marvel
N'hésitez pas à donner votre avis, raler, confirmer...

Le titre historique de Byrne. Uncanny X-Men Claremont/ Byrne / Austin. Imparable. une des couv les plus iconiques (qui m'a frappé ado, reprise en couv de Special Strange) et une page d'exemple


Les FF. Premier encrage de Byrne par lui même, une réussite et un scénar prenant tout au long du run (probablement le meilleur après Lee/Kirby)
Une pleine page et une page de l'épisode qui en aura traumatisé plus d'un (dont moi) : l'histoire de ce gamin qui veut imiter son idole la Torche 


Alpha Flight/ la Division Alpha :  la série que l'auteur aime le moins et l'une de celles que ses fans préfèrent. Une bouffée d'air frais et de nouveauté, à l'époque, dans Strange
Une page d'un Strange anniversaire, et une autre émoustillante pour les ados de l'époque 


Etrange titre que ces West Coast Avengers dont je n'attendais rien, sur un concept bidon, et qui se révéla très sympathique avec un début de run excellent (mais Byrne ne s'encra pas toujours et ce fut alors moins bon). Je crois que cette page est tirée du 1er épisode de Byrne 

Namor, début des 90', fut aussi une excellente surprise sur un perso dont je me fichais. Les 12 1ers épisodes sont un vrai plaisir des yeux (et de lecture) avec l'utilisation de ce duo tone qui ne plut pas à tout le monde (n'est ce pas Laurent L.?) mais que j'ai beaucoup aimé. Sur ce duo tone, une page avant/après :


Grande claque : l'arrivée de Byrne sur Wolverine. Appréhension à l'idée qu'il ne ferait que des découpages, mais très efficace duo avec Klaus Janson
La 1ère couv, et une page représentative de la combo JB/KJ 


Une pointe de provoc en mettant Spider-Man Chapter One dans ma liste, alors qu'il fut tant décrié. Mais je m'y suis replongé à l'occasion d'un article pour Scarce et j'ai trouvé cette relecture extrèmement agréable. Le dessin part un peu en sucette sur la fin, lorsqu'il lâche les pinceaux (pour le pourtant très bon d'habitude Al Milgrom) Les 1ers épisodes sont excellents et les hommages très réussis
Une chouette couv, un bel hommage à une scène de Lee/Ditko et une encore plus belle réference à la puissance de Kirby 



Encore une suprise : annoncé sur She Hulk le pire était à craindre, Byrne n'étant alors pas connu pour son humour, mais il a su donner un vrai ton décalé au perso, sur les premiers temps en tout cas, aidé par un dessin sexy en diable 

Son grand retour, pour moi, d'il y a quelques années : Blood of the Demon. Il s'est brillament emparé d'Etrigan, nous offrant des mises en scènes souvent spectaculaires
Ici l'encrage est de Dan Green 


Son plus beau boulot récent : un one shot sur Angel. Peut être le personnage qui m'intéresse le moins mais une utilisation grandiose de la reproduction directe de crayonnés inspirés

Son chef d'oeuvre indé : Next Men 

Et je ne peux pas finir sans un plaisir perso : avoir pu lui commander un Daredevil initialement prévu pour l'article que j'ai fais pour le mag US Back Issue, mais qui fut en définitive utilisé pour mon DD Mag 
Plaisir décuplé que d'avoir pu lui commander la couv dudit DD Mag 


Epilogue, hors sélection, pour montrer deux pages de son tout nouveau projet, qui sort ces jours aux USA, et qui augure d'un bon John Byrne avec une mise en couleur adaptée
Cold War 




A vous :qu'auriez vous mis dans cette liste?

11 commentaires:

laurent Sieurac a dit…

En effet beaucoup de MArvel dans ce que tu propose, mais vu qu'en france nous avons principalement eu se sprod et pas celle de DC, c'est somme toute relativement normale.

Faire une sélection, c'est forcement laissé certains titres de côté comme les marvel Team-up avec Claremont publié en même temps que son run sur les X-men dans les spécial strange et avec notamment celui centré sur Red Sonja!!!

Ses captain America scénarisé par ROger Stern et encré par Rubinstein, sont un vrai régal tout comme leur Marvel:lost generation qui aurait été parfait sur JB c'était encré lui même (et s'il les avait dessiné 10 ans plus tôt, mais bon ça c'est encore autre chose!!)!

Personnellement, j'ai apprécié ses prod DC, notamment lorsqu'il s'empare des créations de Jack Kirby (son blood of the démon était vraiment très bon j'ai trouvé, violent a souhait cependant!) et j'ai également apprécié ses Jack Kirby Fourth World par exemple.

Ses trois mini Superman/batman générations sont vraiment excellentes même si la seconde est quand même largement en deçà des deux autres!)
WonderWoman met un peu de temps a se lancer (comme souvent avec JB d'ailleurs!) mais passé le premier Arc, c'est plutôt très sympathique!
...bon par conte je suis à la bourre sur ses supes qui n'attendent sur leur étagère mais dont je n'ai lu qu'une grosse douzaine d'# (difficile de ce faire un avis du coup!)

Et ouaip, sont Angel simplement crayonné est vraiment magnifique, ça m'a rappelé l'époque Duotone sur Namor et She Hulk ou il était au top. (par contre ses autres prod IDW sont plutôt anecdotique même si son McCoy a été plutôt une bonne surprise au final!)

Pour Alpha fligt, il n'aime pas car pour lui, il a passé son temps, sur cette série, a donner de l'épaisseur à des perso qui n'étaient à la base que des "sparing partners" pour les X-men dans # d'uncanny X-men 121é122 (de mémoire). C'est certainement pour cela que la série a plu aux lecteurs car les aventures étaient vraiment indissociables des perso!!!

Pour généraliser, même si certaines choses sont moins intéressantes que d'autres, on ne peu nier, objectivement, qu'il a quand même d'excellentes choses dans sa bibliographie, le bougre et il ne faut en plus de cela pas oublié que le gars a pondu 2#/mois pendant pratiquement trois décennies, scénario/dessin et parfois encrage, pour la plupart et que la dedans, finalement, il n'y a pas tant de choses a jeter.

Chapeau quand même!!!

Philippe Cordier a dit…

Jolie réponse
j'ai découvert ses Cap America sur le tard et du coup je les ai trouvé très datés, (et en + le perso me gonfle souvent) mais graphiquement c'était sympa. les Lost generation par contre m'ont décus et j'ai laissé tombé
Il est passionnant le gars, polémique à souhait mais au moins il la des convictions, et une vraie cohérence (sans parler du coup de crayon)
Maintenant c'est dommage que, comme pas mal de créateurs importants de sa géneration, son côté désabusé le pousse plus vers le cynisme/réac que vers une "adaptation" au business actuel (mais encore une fois il a souvent raison je trouve)

lefeuvre a dit…

Belle entrée sur une de mes idoles de collège !

Bien d'accord avec Laurent : j'dhère globalement à ta sélection, Phil, mais il manque aussi à mon goût, peut-être en 3ème position, les Marvel Team-Up publié dans Spécial Strange ! Moi aussi, cette Red Sonja dans la droite lignée de son "papa graphique" Frank Thorne m'a alors bluffé, pour ne pas dire émoustillé...

En 2, c'est Iron Fist ! Découpage dynamiques, Splash-pages avec incrustation du titre à la Eisner, et ces pleines pages avec le perso en mouvement dessiné 15 fois !
Ce run est aujourd'hui une de mes références pour ma p'tite BD de super-héros !
Je me prends à imaginer que Byrne se serait attaqué à DD à cette époque (fin des années 70).

Effectivement, malgré des qualités certaines d'avoir inscrit le personnage dans son époque en en faisant un homme d'affaires, je suis moins intéressé par son run Namor et son encrage au Zip-a-tone (je suis plus bien sûr du nom). Cette technique marche avec Janson pour un Daredevil des bas-fonds... mais ça fait crade (à mon goût, hein ?)pour un perso écolo au milieu des éléments marins.

Un truc pour aller vite, mais qui dessert la beauté du dessin.

Pareil pour son Wolverine : Passé la curiosité et l'attente, je n'en pouvais plus d'attendre la fin de cette interminable histoire de dictature en Amérique Centrale!

Philippe Cordier a dit…

oh, ta réponse est moins longue que celle de l'autre Lolo : -))Bon moi les team up je suis passé à côté : peu vu et pas trop aimé. Les Iron Fist je ne les ai carrément pas vu du tout Je suis curieux
et le zipatone sur Namor restera notre princiapl point de divergence (ca reste raisonnable)j'étais captivé par son utilisation et j'ai encore en tête une scène des 1ers épisodes où Namor est dans une piscine et l'ambiance est carrément grandiose grace à cette trame
Pour l'histoire de Wolvie, c'est vrai qu'elle tirait un peu en longueur, mais j'ai trop aimé le dessin pour ne pas ajouter ce titre dans ma liste

laurent Sieurac a dit…

Honte a nous messieurs, adorateurs du DuoTone, d'avoir zappé de mentionner ses 4 # d'OMAC en N&B et DuoTone donc.
C'était la suite directe du Run de Kirby et graphiquement une vraie tuerie!!!

POur les Iron Fist, phil, le plus simple (façon de parler parce qu'il est certainement épuisé et peut-être pas réédité!) il existe un essential les regroupant notamment. 500 pages pratiquement exclusivement de JB à ses débuts avec du Claremont!

Après, le gars est en effet ce qu'il est et je dirais qu'éventuellement c'est la manière qui peut choqué plutôt que le fond en ce qui me concerne et les conviction, je trouve cela plutôt bien car il s'y tient même si cela lui cause plus de soucis qu'autre chose.
Certes, il est désabusé par le système, et je pense qu'il y a de quoi, mais en même temps, il assume ses coups de gueule et ses prises de positions et ça me plait (en plus d'adorer inconditionnellement son travail!!!)
Je modèrerai simplement ses propos en disant qu'il a les moyens (via les commissions notamment et les royalties également!) de ses prises de positions tranchées!!!

Philippe Cordier a dit…

On est bien d'accord
Je jetterai un oeil à cet Essential à l'occasion, merci
Pour omac je rejette la honte, car j'y ai pensé, et les planches que j'ai vu me plaisent beaucoup, mais je l'ai raté à l'époque, et jamais trouvé en mini complète pas cher depuis. Donc pas lu donc pas dans ma liste :-)

duphot a dit…

Marrant, avec cette mise en couleur (qui lui va bien) ça fait très bd franco-belge je trouve. Peut-être aussi pour ça qu'on l'aimait bien, une sorte d'accessibilité pour les peits français que nous étions.

Philippe Cordier a dit…

Pour moi, ce qui m'a fait accrocher de suite, ado, à Byrne, c'est vraiement son dynamisme, et un trait reconnaissable au 1er coup d'oeil
je pense que c'est similaire à ce que la generation un poil + âgée que la mienne a du ressentir en découvrant Neal Adams

swamps a dit…

le byrne de la grande époque !
perso, ce sont les deux épisodes avec proteus qui m'ont fait plaider sa cause.et aussi (honte à moi !) "days of futur past". son run sur les ff est magistral (oui, je garde toujours les précieux nova, correspondant à ses épisodes!) idem, pour les iron fist, parus dans titans (ceux là, j' ais dus faire tous les bouquinistes de ma region, pour les trouver d' ocaze. alpha fight était sympa. je vois que les mtu ont marquéz aussi ( enfin, quoi ! mj transformée en red sonja !çà vous traumatise un ado !). après, j' ais décroché (awc/cap/sup), repris avec she hulk et xm lost year. j' ais retrouvé le byrne que j' aimais, sur next men.de toute façon, c' est ce monsieur qui m' as fait tomber dans les comics et ma principale influence graphique tient aussi du canadien.je peu l' adorer ou bien le detester par moments, mais cet homme à eut sur ma personne un impact déterminent.

Nolegz a dit…

J'adhère totalement (mais avec un peu de retard ;-)).
Je rajouterais juste le one-shot Silver Surfer, le fabuleux "The Last Galactus Story" publié dans Epic Illustrated, quelques épisodes de ses Superman et les quelques reprises de persos de Kirby pour DC (OMAC, Fourth World).

Sinon, tombé sur ton blog par hasard, je follow now.

++

Philippe Cordier a dit…

alors bienvenue à toi