Rechercher dans ce blog

dimanche 16 octobre 2011

Un peu de couleur

Je fais mon John Byrne qui rale mais qui a raison: d'aucun, bien avisés, estime qu'une page de comics qui se tient bien doit se tenir autant dans sa version couleur que dans sa version noir et blanc. Avec la mode actuelle des gros effets 'toshop à la couleur je pense que ce n'est plus d'actualité. Certaines planches ressemblent, en n et, b a des livres de coloriage. Question de goût mais là quand même je trouve qu'on va un peu loin : l'original de Larroca sur Iron man 17, et sa version publiée. Que faire sans son coloriste?



Autre sujet, mais toujours le thème de la couleur,
TheArtistsChoice vend des originaux de mise en couleur de Madame Mazzuccheli, c'est à dire l'excellente Richmond Lewis, sur Ironwolf. Dessin (grandiose ) de Mignola/ Russel. Mise en couleur à l'ancienne : peinture sur bleu


Voilà à quoi ressemble un bleu peint
sur lequel était superposé le film transparent n et b

3 commentaires:

Laurent a dit…

Belle tambouille tout ça. J'adore le travail de Mignola sur cette série que j'ai découverte tout récemment et que je trouve géniale niveau graphisme.

Ben BASSO a dit…

Ah oui, tu râles là. Ce qui est important, c'est le final. Que le dessinateur s'efface un peu pour laisser la place à la couleur, ça marche autant que l'inverse. Et vaut mieux ça, que "Oui bon, en n&b c'est quand même mieux".

Les planches de Mignola sont magnifiques.

Philippe Cordier a dit…

Oi je suis d'accord sur le résultat final qui compte, j'ai un poil exagéré mais bon Larroca ici quand même ca fait un peu coloriage pour enfant non?

Pis en n et b c'est quand même mieux :-)