Rechercher dans ce blog

jeudi 13 octobre 2011

Spidey reassort

Je suis carrément ravi des retours que j'ai (déjà) sur le Spider-Mag. Merci beaucoup à tous ceux qui ont pris leur plus beau clavier avec tant d'éloges.
Sinon, à 8 exemplaires près je tombais "en panne, mais ca y est, j'ai réceptionné ce matin le quart manquant du tirage. Tout est là.
Vous pouvez commander
et je vais pouvoir ajouter le tiré à part aux "premières" commandes que je recevrai (il m'en reste un tout petit peu de ces tirages n et b de la couv)

Je remets là les infos :
-Spider-mag : 13€ fdp inclus à
Phil Cordier
525 rue du Mollard
01120 Dagneux

ou via paypal : philfif@libertysurf.fr

Les packs sont encore jouables
-30 € inclus pour Spider+DD + Spirit
-20 € pour 2 mags

L'illue d'entrée de cette note est de Ben Basso; Dommage que l'impression du mag soit déjà faite, j'aime beaucoup ce style 

7 commentaires:

Surfer a dit…

J’ai reçu et dévoré mon exemplaire hier.
Il est très bien construit. Il y a de belles illustrations.
J’aurai pour ma part parlé un peu plus de Mc Farlane. Sans lui consacrer un chapitre complet mais au moins un paragraphe. Je pense que c’est un auteur important pour Spidey. Il a su faire évoluer le personnage aussi bien d’un point de vue graphique que scénaristique et il aurait été bon de le signaler.
Sinon j’ai bien aimé l’histoire dessiné par K. Janson. C’est amusant qu’il y ait autant de différences entre le script et les pages dessinées, mais cela n’enlève rien à sa qualité intrinsèque

Philippe Cordier a dit…

Merci pour le retour
je viens d'avoir le même retour... sur Andru, et lundi... sur Kane
:-)
j'aurais pu faire plus que les citer ceux là, mais je reste sur ma position, et mon choix de ne parler que de certains
De mémoire je n'ai cité McFarlane que en "négatif" pour ses emprunts anecdotiques et non reconnus à Ditko
Je reconnais qu'il a relancé le perso dans les 80' 90'

Surfer a dit…

Oui et c’est bien pour cela que je me suis permis d’intervenir.
Pour le 50ème anniversaire de Sydey, on ne peut évoquer si peu Mc farlane et qui plus est en négatif.
Même si on n’aime pas cet artiste, ce que je comprends tout à fait. Il reste, malgré tout, l’auteur qui a su insuffler un souffle moderne au personnage.
Il a certes été influencé par Dikto et personne ne peut le renier. Cependant, il a lui-même influencé un grand nombre de dessinateurs qui lui ont succédé. Il a laissé sa marque qui restera indélébile pendant encore beaucoup d’années. Après lui les toiles n’ont plus jamais étés dessinées comme avant. De même pour les positions et l’effet de mouvement du personnage.
De plus Mc farlane n’était pas qu’un simple dessinateur de Spidey, il était aussi scénariste. Il a su recréer autour de Peter Parker un univers plus sombre, plus torturé et plus violent.
Ses premiers épisodes à savoir les arcs "Tourments, Perceptions, Masques" sont un véritable coup de maître et restent à ce jour des monuments dans l’histoire des comics book américains.

Voilà, au moins c’est dit ! Mc farlane aura quand même eu le droit à mon petit hommage insignifiant peut-être mais qui est ce qu’il est et viendra combler, je l’espère, l’oubli consentit dans ton Spider Mag ;-).

Philippe Cordier a dit…

ouh mais là nous ne sommes plus d'accord : -)
Il n'est pas scénariste le gars, il a apoorté des idées, ambiances, sans vrai scénario. Sa contribution de ce côté pour moi est proche de 0
Au dessin il a fait école certes, mais pas tant que ça sur Spidey, il a plus influencé des artistes qui ont bossé sur d'autres perso
Ce fut plus qu'un oubli consentit, mais une omission volontaire :-)))

Surfer a dit…

Mais alors, qui est donc le scénariste des 3 arcs cités dans mon post précédent ?

Puisque tu dis : « Il n'est pas scénariste le gars, il a apporté des idées, ambiances, sans vrai scénario. Sa contribution de ce côté pour moi est proche de 0 »

Pour moi il ne fait l’ombre d’un doute. Il est Scénariste, dessinateur et de surcroit encreur de cette période de Spidey.
En fait, il a fait à LUI TOUT SEUL ce qui est encore au jour d’aujourd’hui le plus grand succès commercial d’un comic sur le personnage.

laurent Sieurac a dit…

Yop,

Il est évident que MC Farlane- que l'on aime ou pas son travail- est indéniablement un auteur marquant du tisseur. Quant aux emprunts à Ditko, ils sont parfaitement assumé et revendiqué si j'ai bonne mémoire par Mc Farlane et comme surfer, on ne peut renier le succès du gars tant commercial que critique, à l'époque.

J'ajouterai, pour ma part, qu'un hommage à Spidey en éludant la gamme ultimate était un poil dommage car Bendis au final aura été l'auteur qui aura, a l'heure actuelle, écrit le plus de page du tisseur (si je ne m'abuse!) et surtout Bagley, l'auteur qui en aura dessiné incontestablement le plus notamment si l'on met bout a bout son Run sur Ultimate et ses # d'ASM (on est pas loin de 200# tout titre spidey confondus!).

Après, je comprends parfaitement ta volonté, phil, de te focaliser uniquement sur ses 5 auteurs, on ne peut pas tout présente mais si je reprocherai une chose au mag, ses serait vraiment une page ou deux sur les autres auteurs ;)

Pis tient, pour faire mon embêteur, j'aurais également placé que ASM a été le premier comics a refusé pendant 3 # d'arborer le comics code par exp ;)

Mais bon au final le mag est vraiment très chouette (même si DD a toujours la première place !!!)

Philippe Cordier a dit…

je sentais que ma pointe de provoc ferait parler : -)
mais je pense vraiment que Mcfarlane était sur Spidey un mauvais scenariste qui mettait 1 ou 2 idées sur la table et partait en live avec juste pour s'amuser aux dessins. Mais je suis d'accord Surfer, il faisait tout -et mêmee le lettrage et couleurs sur un épisode) C'est juste que je ne pense pas qu'il ait apporté une pierre scénaristiquement parlant

Et je comprends aussi Laurent, tout en restant sur ma ligne : ne parler que des pères fondateurs ( le fils Jr), avec un seul et unique "prétendant" au titre de nouveau Ditko (Martin) + l'histoire de Janson, "à part". je reste sur l'idée que c'est plus cohérent que de (trop) brièvement parler de gens qui mériteraient un chapitre à eux seuls (Bendis, Andru, Kane et allez...McFarlane)