Rechercher dans ce blog

vendredi 17 janvier 2020

Semaine "grotesque" 3 : Jr

 What was that? 
On peut se le demander
Bon aujourd'hui le terme "grotesque" est exagéré, mais c'est pour être raccord avec les entrées de la semaine .

Je prouve ici que je ne suis pas un fanatique aveuglé par Romita Jr (et je vais assez vous inonder de bon JRjr avec Storytellers qui arrive très bientôt)
Il n'a pas fait que du haut niveau
En 93, il est de retour sur les X-Men, avec un grand chef qui ne l'aime pas (Harras) et une mode lancée par Image des gros bras, gros flingues, grosses carrures...
Des parties de ce run sont donc...testostéronnées pour le moins
 mêmes les "men in the street" lambda semblent passer plus de temps en salle de gym qu'au boulot
 pauvre Tornade qui veut concourir pour être miss bodybuilding
 un court instant, on aperçoit le bon storytelling de JRjr...
 et puis...les muscles ressortent, exacerbés à outrance
 la jeune Jubilé pourrait en remontrer à bien des nageuses Est Allemandes côté épaules
 et le comics se termine sur ce que je considère comme l'une des, voire LA, pire page de JRjr.
Tout est raté, du dessin à l'encrage, en passant par la couleur
 Jusqu'alors, la dernière page de Cable était la pire selon moi, mais en fait maintenant  je mets la page du dessus sur le podium
 le court back up Ultimate Vision, scénarisé par Millar et encré par Palmiotti, n'est pas loin derrière cela dit
 Encore derrière mais pas terrible, cette couv est également ...spéciale
 C'était le moment défouloir pour ne pas être toujours béat devant cet artiste que j'admire plus que bien d'autres
Quand je vois quelques faiblesses, je me dis qu'il y a toujours pire
Et pour cela... Rob L. veille

24 commentaires:

Frédéric Steinmetz a dit…

Je garde un bon souvenir de sa 2nde prestation sur les X-Men. Mais j'avoue n'avoir jamais relu la période Lobdell/Nicieza. Ça doit rester un souvenir je pense ! :D. En revoyant certains épisodes, tout se ressemblait, et était très caricatural graphiquement. Pourtant, JrJr s'en sortait pas mal au milieu de tous les clones de Jim Lee. Il avait développé jusqu'au maximum son style "in your face". J'ai donc un bon souvenir sur Câble, de par son côté "barbouzes technologiques ultra bourrin", mais que je n'ai jamais relu depuis plus de 20 ans. J'avais aussi été frappé par les dernières pages de cette mini série qui semblait bâclées. (impression que je ressentais parfois des que Dan Green encrait un titre au rythme soutenu (certains Uncanny avec Silvestri sentent la précipitation à plein nez).
L'exemple que tu montres sur le Ultimate Vision est incroyablement drôle : ou Red porte des cul de bouteilles, où il possède une morphologie crânienne assez atypique !

Philippe Cordier a dit…

Sur ce run "Imagé" des mutants il y a des choses sympas, mais dans l'ensemble les histoires étaient assez mauvaises et Jr assez peu inspiré, il était souvent en mode automatique et forçait sur les gros bras
Pour Cable c'est ça, le scenar, sur une feuille de papier cigarette, était léger mais fun, Jr commençait pas mal mais la fin est baclée au possible, et Green devait bâcler sur des dessins bâclés!

Anonyme a dit…

J'ai le souvenir effectivement de cette couverture de Spider-Woman #2...
Je m'étais dit alors qu'il avait touché le fond.

Cependant, je ne trouve pas pire cette période par rapport à certains de ses travaux effectués durant la fin de sa carrière Marvel. On a quand même eu parfois du laid ou du baclé. Moi qui cherche une planche originale de JRJR, je peux te dire que j'en élimine des tonnes de cette période, même si bon prix, car vraiment pas terribles...
Je trouve que passer chez DC lui a fait du bien.

Philippe Cordier a dit…

je suis bien moins catégorique
Des Captain America étaient excellents (pas sur la fin, faite dans l'urgence-cf les encreurs mutiples-, et pas après la colo tapageuse)
Mais je suis d'accord sur ses débuts DC, avec un Superman très injustement décrié

Anonyme a dit…

Oui, j'ai bien dit "parfois" ! :-)

Son passage sur Captain America est justement de ceux qui me motivent un peu plus dans cette période, mais peut-être est-ce lié au fait que c'est KJ qui l'encre, et pas Hanna ou Miki...
J'ai failli justement me porter acquéreur d'une planche de ce run. Faute d'un sujet qui m'intéressait, j'ai laissé tombé.

Philippe Cordier a dit…

Moi je ne craquerais que pour du DD, punisher voire Iron Man éventuellement

Zaïtchick a dit…

Liefeld arrive encore à me surprendre.

Plumoc a dit…

C'est trop facile,ça, montrer du Liefeld pour modérer les baisses de regime des autres !! Trop facile et petit bras !:-)


Ce qui aurait de la gueule, ce serait au contraire de mettre en avant ses qualités - il en a !




Certains encreurs arrivent à masquer plus ou moins leur manque d'investissement ponctuel,que ce soit pour une raison ou pour une autre.Dan Green est souvent décevant dans cet exercice.Ensuite la colo n'arrange rien.
Sur des dessinateurs aux crayonnés plus lâches -les Buscema,Silvestri et JR d'alors- le résultat pouvait être mitigé.

Anonyme a dit…

Eh vous êtes un peu durs les mecs, c'est normal qu'un dessinateur tel que JR soumis aux exigences de cadences infernales ou d'effets de mode ait des creux dans la qualité de sa production.
Je trouve ça même rassurant : pas une machine le gars !
Bon, c'est aussi son choix, mais finalement il sauve plutôt pas mal les meubles et je trouve sa "pire" page pas si horrible que ça.
Dans le genre grotesque à la Liefeld, la BD FB avait un équivalent, OK moins affreux, mais quand même : Archie Cash, ça pique aussi pas mal les yeux !

Anonyme a dit…

Pour finir, quand j'aime un artiste, j'aime aussi ses faiblesses ou ses ratés, ou, au moins, j'essaie de les comprendre...

Plumoc a dit…

Moi j'adore Archie Cash,et son dessinateur,Malik.Un style proche de Hermann du début, et un ambianceur du tonnerre, avec peu d'équivalents pour rendre les ambiances moites ou electriques.


Quand je dis que "-ce qui aurait de la gueule, ce serait au contraire de mettre en avant ses qualités - il en a ",je parle de Liefeld.

Philippe Cordier a dit…

ce qui est intéressant dans le fait d'être quasi obsédé par un dessinateur comme je peux l'être, depuis longtemps (plus de 30 ans, dont plus de 10 "publiquement) c'est qu'on m'a de temps en temps "accusé" de ne jamais voir les ratés, les faiblesses, et d'être béat d'admiration
Bon là j'ai passé l'âge d'être béat et je suis entièrement d'accord sur le fait que les baisses de régimes, si tant est qu'elles soit reconnues par tous (ce qui n'est pas le cas ici) font partie de l'artiste et sont en effet au moins aussi intéressantes
C'est pour ça qu'ici je les explique clairement par deux points principaux : un editor in chief qui n'aimait pas son travail, et une époque qui exigeait une "Imagination" de tous les titres clefs (et on ajoute là ce que dit Plumoc, à savoir un encreur qui n'arrange pas les faiblesses ponctuelles)

Quant à une mise en avant des qualités de Liefeld je jure sur mes filles que je le ferais volontiers, mais je n'en vois pas :)
Autant je peux le faire pour quasi tous ces potes d'Image, autant pour lui je ne trouve pas (alors que ce qu'il dit, quand il ne dessine pas, n'est pas inintéressant)
Plumoc si tu veux une "carte blanche" pour cela c'est avec un très grand plalsir que je te laisserais le clavier

Anonyme a dit…

Phil, la difficulté est que tu es passé d'un statut de lecteur, d'amateur - au sens qui aime, est passionné - avec la volonté de partager ce que tu apprécies avec d'autres, au rôle de critique, "le Masque (de super héro) et le pinceau", pour faire une allusion à une émission radio emblématique - et ça, c'est compliqué.
J'ai une connaissance limitée des dessinateurs de comics, je suis un pur amateur - dans l'autre sens. Des trucs qui me plaisent sur le moment, au coup par coup, sans beaucoup de références sur la durée. J'avoue ne pas saisir toutes les nuances d'un encreur ou d'un autre.
Pour moi le top de JRJR a été ses runs sur DD, Nocenti d'abord, puis Miller (avec Williamson, quelle merveille !), après j'ai suivi très irrégulièrement sa production. Je ne suis pas capable de repérer sa progression, ses hauts et ses bas.
Je suis plutôt versatile et inculte comparé à tes lecteurs réguliers, je l'avoue, mais j'aime énormément ton blog, encore un grand merci pour ça !

Philippe Cordier a dit…

je ne me pense pas critique (j'ai arrêté de contribuer au mag Zoo en partie de ce fait, mais ce serait long à développer), mais plutôt, comme dit le grand Dionnet, et à ma petite échelle,comme un passeur
En tout cas sur les points que je pense maitriser à peu près, comme JRjr (et du coup je peux plus mettre en perspective son travail, et ses périodes par exemple, dépassant le "ça j'aime, ça j'aime pas")
mais sur d'autres points j'apprends autant en cherchant qu'en montrant, et en lisant les commentaired
et c'est un vrai plaisir

Et merci pour ton enthousiasme

Anonyme a dit…

J'avoue que je me pose de plus en plus de questions concernant ma légitimé à poster des commentaires sur ton blog.
Mes principaux faits d'armes sont l'histoire de l'intelligence artificielle, le robot multi-fonctions, les couv de Frisano, le TPB Sup Year 1, des trucs sur Ditko, ...
Merde, je suis à la rue par rapport aux commentaires de tes lecteurs/commentateurs experts, les miens sont des conneries, j'ai un peu honte, plus en rapport avec des échanges que l'on trouve sur des réseaux sociaux, au mieux qui déclenchent une petite polémique et quelques com supplémentaires.
Je crois que je vais retourner dans ma fonction de lecteur assidu et muet.
J'arrête, mais toujours fidèle...

Anonyme a dit…

En guise d'hommage, car j'avais décroché depuis belle lurette des comics, grâce à toi j'ai découvert, et j'adore :
- Chris Samnee
- Marcos Martin
- David Aja
- Travis Charest
- Adam Hughues
- Sean Murphy
- Stuart Immonem
- Frank Quitely
- Lee Weeks

Et puis quelques FB
- Thierry Martin
- Laurent Lefeuvre
- Franck Biancarelli
- Laurent Sieurac

Et plein d'autres, en à peine quelques mois, tu vois, je partais de loin, ton rôle de passeur a été efficace ...

Et toi, quand vas tu admettre enfin que Richard Corben est un putain d'auteur majeur qu'il faut célébrer absolument (les prescriptions de ton docteur ne tiennent plus, tu en changes stp)

A+

Philippe Cordier a dit…

Cher anonyme ca me fait super hyper plaisir...Sauf le fait de ne plus commenter pour la pire des raisons possible. Tout le monde est légitime tant qu'on parle de goût, de passion et d'échange nondediou. Alors annule cette mauvaise résolution de suite

Et Corben est un putain d'auteur majeur...






Que je n'apprécie pas :)

Anonyme a dit…

OK, pisk cé comme ça, jvais tou'le dire à Laurent Lefeuvre que t'aimes pas Richard Corben, et comme ça, il fera pas ta couv de StoryTeller II. Paf, dans ta face !! Ahahaha (rire Fantomas ou Joker, à toi de choisir)...

Anonyme a dit…

Ton dieu Dionnet (hihi!), si je me rappelle bien, officiait comme critique (?) dans Metal Hu, où il avait une petite chronique de quelques colonnes - entre autres - pour commenter les nouvelles sorties BD et Comics que j'adorais - c'était lui ou Cornillon ou Chaland - j'ai un peu oublié.
Mais je me rappelle très bien d'une critique sur Hermann, où on disait qu'après des atrocités, Hermann était devenu un maestro du dessin et d'une autre chronique sur Jaime Hernandez, lors de son premier numéro de Mechanics, comparé à l'époque à Moebius.
J'ai quelques cartons dans la cave de mon dernier déménagement (presque 15 ans) où je dois pouvoir retrouver ça.
Chaland était un génie de la BD, à redécouvrir...

Nano Nimousse a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Nano Nimousse a dit…

Fin pour moi... Dernier commentaire

Philippe Cordier a dit…

Ho? :(

Sinon trop tard pour Laurent et ton chantage il a déjà fait ma couverture

Dionnet n'avait pas une chronique dans Métal C'était le taulier de Métal. :)
Mais je suis passé carrément à côté, c'est couillon mais je l'ai découvert trop tard ce canard
Intéressant ce souvenir sur Hermann en tout cas

Plumoc a dit…

Anonyme,de mon point de vue tes arguments pour arrêter de commenter ne tiennent pas,tout simplement parce qu'a te lire,j'ai appris plein de trucs.Comme avec les interventions de tous les intervenants ici ,ne serait-ce qu'avec une saine remise en perspective.C'est la richesse,et le plaisir,de ce genre de chose.C'est quelque chose qui compte pour un passionné dont le regard ne peut tout embrasser,tout concevoir.



Une carte blanche pour réhabiliter Liefeld ,Phil ? Houla,le traquenard, avec promesse de secousses et de huées narcoises :-))! Mais bon, je promets rien mais j'y pense.

Vivons dangereusement.

Philippe Cordier a dit…

Anonyme, Plumoc ce n'est pas moi sous pseudo, mais pour le coup cela aurait pu être :)

Et je pense qu'une carte blanche telle qu'évoquée serait intéressante, et sans piège forcément