Rechercher dans ce blog

vendredi 11 mars 2016

Génial Chéret

 J'ai déjà évoqué Rahan, son créateur graphique et l'importance énorme qu'eut cette série pour moi.
Une récente (et exceptionnelle) vente aux enchères permet d'en admirer des repro d'originaux. Il faut pour cela avoir le catalogue de l'expo. Je viens de le commander. Extra. Une sorte de tout petit artist' edition avec fac similés...Quelle magie ce trait!
 Voici des petits bouts glanés sur le pdf de cette mise aux enchères Millon
 Dessinateur de l'action par excellence, André Chéret savait happer le lecteur même sur une scène statique. Un dessin venant des tripes avec un encrage de très haut niveau permet cela
 Son dessin avait des "imperfections", des raccourcis parfois étranges, mais quelle vie, quelle passion (et quel encrage!) Peu sont à son niveau en tant que dessinateurs animaliers. Etrange choix que de mettre le titre à droite sur la 1ère image par contre
 
 En case 1, l'une des innombrables images qui ont à jamais imprégné mon jeune esprit de lecteur des années 80 (même les oiseaux sont magnifiés par le pinceau)
 Cette page, outre la virtuosité graphique, démontre plusieurs choses : Chéret voulait impliquer le lecteur dans l'action/page avec des changements d'angle de vue, des plongées/contre plongées...mais il gardait une narration ultra lisible. De plus nous avons là l'exemple de ce que tout scénariste essaie d'éviter depuis 30 ans, à savoir un texte qui répète à l'identique ce que l'image montre déjà... Et pourtant ça fonctionne avec Roger Lécureux, et je sais qu'une partie de la magie de Rahan pour le gamin que j'étais vient aussi de là
 En plus d'une belle mise en page (et un beau pied en gros plan dans la figure en dernière case) Chéret savait créer de sacrées ambiances au pinceau
Pour finir, que dire de sa capacité à dessiner des décors!? Somptueux
Rahan, où quand le talent sublime la nostalgie!

27 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…

Je partage ton enthousiasme sur Rahan, d'autant plus que je n'en étais pas plus fan que ça, petit. Donc pour une fois, c'est moins la nostalgie qui me stimule ici, que l'énergie évidente dans la narration, l'enthousiasme de l'action et des trouvailles graphiques constantes.

Tellement en commun avec le Spirit ! Et pas que les titres des histoires "dessinés" dans le décor.

Connais-tu cette histoire où Rahan est prisonnier dans une sorte de puits dans une falaise au bord de la mer ? On y voit des cases qui ont la forme du trou par lequel Rahan guette chaque jour l'arrivée de son tortionnaire. Ca me renvoie à cette histoire du Spirit, dans le désert, où les cases ont la forme des yeux du malheureux héros : Dans les deux cas, le regard subjectif poussé à son comble !

Pour ton interrogation sur le choix étrange de la place du titre de "Le Dernier des Hommes" (image 2), il s'explique du fait que la place à gauche attendait le logo "Rahan" à cette place :

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.rahan.org%2Fimage%2Fpage%2Fnb040.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.rahan.org%2Farchive%2Fpifgadget.html&h=404&w=300&tbnid=ZyvUCxPK4CJByM%3A&docid=UwtXOMO3Ah3EmM&ei=woPiVvGHGIOQaNW3lHA&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=467&page=2&start=16&ndsp=24&ved=0ahUKEwjx8PO3nbjLAhUDCBoKHdUbBQ4QrQMIgwEwIA

Marc Rioux a dit…

c est L'oeil bleu

Laurent Lefeuvre a dit…

Merci Marc (à qui on doit le très complet site de Rahan) =;^)

Philippe Cordier a dit…

j'allais le dire, Marc est Monsieur Rahan sur le net
Laurent je connais TOUT les Rahan, et l'oeil bleu fait partie des mes préférés; Je disais récemment à Raph que c'est même, de mémoire, le seul épisode qui m'ait "traumatisé" du fait qu'il s’apprêtait pour la seule et unique fois, à tuer un "homme", son geôlier, même si c'est hors cadre et après la dernière page
C'est également une pages de cet épisode qui était offerte en cadeau d'abonnement à l'intégrale de Rahan (la seule à mes yeux, la souple noire) mais je n'ai jamais franchi le cap de l'abonnement, ayant toujours adoré me rendre chaque mois dans ma maison de la presse (ceci n'a pas changé d'ailleurs, seuls les titres ont changé)
Et excellente remarque sur le parallèle avec le Spirit

Laurent Lefeuvre a dit…

J'ai lu très récemment l'Oeil Bleu à mon fiston de 3 ans, la semaine dernière. Je me suis fait cette réflexion que cette narration si particulière de Rahan que tu décris, permet de "verrouiller" la compréhension auprès des jeunes lecteurs.

Alors certes, les texte descriptifs semblent parfois bégayer le dessin. Il ne faut cependant pas perdre de vue que dans un journal comme Pif (8-13 ans), ces suppléments de textes, très bien écrits apportaient un charme et font partie de ce type très particulier de narration. On pourrait gloser sur le talent mésestimé des scénaristes/écrivains de Pif, comme Lecureux ou Jean Olivier(mon chouchou personnel à cause de l'adaptation du Livre de La Jungle avec les fabuleux dessins de Jose de Huescar). Dans les deux cas, j'y trouve un vocabulaire riche, précis et inventif. Dans les deux cas (homme sauvage et enfant-loup), le parfait contrepoint narratif, plus "écrit", des dialogues en bulles plus "simples".

Philippe Cordier a dit…

Entièrement d'accord, ca verrouille en effet pour le petit lecteur, et l'adulte voit malgré tout que le support textuel n'est pas uniquement redondant, il enrichit souvent l'image. Tout comme Stan Lee ne s'abaissait jamais et élevait ses jeunes lecteurs par un vocabulaire plutôt "haut de gamme" je trouve que Roger Lécureux parlait aux petits d'hommes comme à des quasi égaux. Mésestimé c'est très probable, grand scénariste populaire c'est certain
Et j'avoue par contre une grosse inculture sur jean Olivier

Philippe Cordier a dit…

Et bravo pour ta lecture au fiston
Moi mes filles ironisent sur Rahan mais elles ignorent que bien des éléments intégrés dans les histoires que je leur raconte sont tirées de ce perso (je suis machiavélique)

Fred Andrieu a dit…

Je me souviens de mon père en 1971 ou 72 qui nous lisait à haute voix à moi et à mon petit frère les histoires de Rahan dans le Pif Gadget. Je me souviens clairement d’être étonné d'entendre Rahan parler à la troisième personne.

Philippe Cordier a dit…

ah oui, et moi de mémoire j'étais surpris qu'il ne parle pas toujours ainsi,et que par moment il me semble que la première personne surgissait (par erreur? ou ma mémoire me joue des tours,)

Marc Rioux a dit…

C'est ta mémoire !

Marc Rioux a dit…

Il y a aussi beaucoup à dire sur le crayonné d'André Chéret.
Pour cela le mieux est d'aller à Blois voir l'expo Rahan, sur les 60 planches originales exposé un tiers n'ont pas été gommé, on peut y voir le crayonné. je devrais plutôt dire apercevoir car il est très très sommaire et lège.

Il faut aussi rappeler que dans Pif il y avait une aventure de 20 pages toutes les 3 semaines ....

Marc Rioux a dit…

Ci-dessous le lien pour les info sur l'expo de Blois :

http://www.maisondelabd.com/7-blog/169-exposition-rahan

Philippe Cordier a dit…

argh, tu tournes le couteau dans la plaie Marc. Une expo virtuelle avec photos de l'expo...serait bien cool sur le site non?
Quant à ma mémoire, c'est fort probable mais j'aurais juré qu'à un ou deux moments il parlait à la première personne

Lionel Garcia a dit…

Et pour les curieux, le n°108 du fanzine HOP comporte un long entretien de Chéret et Lécureux. Et pour Laurent, le dernier numéro (148) contient un entretien de Jean Ollivier et un début de biographie...

Philippe Cordier a dit…

cool, un père Noel ce Lionel
L'icono du 108 est bien? Ca vaut le coup de le commander selon toi?

bruno aublet a dit…

J'ai une petite question de débutant... Où c'est-y-donc qu'on peut le commander, nous aussi, ce catalogue de l'expo ? J'arrive pas à trouver...

Laurent Lefeuvre a dit…

@ Lionel : Merci ! J'ai quelques Hop, qui est définitivement une mine d'infos et d'images.

Aussi pour les 2 "L" de Jean Ollivier, tu as raison !

Pareil que Bruno : Je veux bien aussi ce catalogue. Phil ? Comment qu'on fait ?

Philippe Cordier a dit…

Et ben j'ai écumé...Ebay. Y en avait d'occasion, à différents prix et j'en ai trouvé un neuf à 19€ fdp compris. Pas sur qu'on le trouve autrement.

Laurent Lefeuvre a dit…

Merci !

bruno aublet a dit…

Merci aussi ! Y'a plus qu'à chercher...

Lionel Garcia a dit…

Philippe, pour quelqu'un comme toi qui a l'intégrale des Rahan en noir et blanc, les images présentes dans le HOP 108 ne seront que des redites. Par contre, tout l'intérêt du numéro réside dans les propos des auteurs (travail, conflit avec Vaillant...) et une bibliographie quasi exhaustive du fils de Crao.

Philippe Cordier a dit…

Merci Lionel
A l'occasion...

bruno aublet a dit…

Catalogue commandé, merci beaucoup pour l'info ! Je ne savais même pas qu'il existait...

swamps a dit…

râââhhh... !
me souvenais plus, à quel point ces planches étaient magnifiques en noir et blanc, merci phil... !
toute ma colec des rahan mensuel est partie en fumée, avec l incendie accidentelle de la maison de mes parents( dégats partielement materiel, seulement, ouf!) mais ma colec y est passée. me souvient avoir gagné une litho d' une pages du fils des âges farouche lors d' un concours dans pif gadget ( là, par contre, je ne sais pas ce qu' elle est devenue, celle ci, ni, si c' est devenus colector, maintenant... ?)
en tous cas, merci de nous faire savourer ses planches sublimes.
C' est balôt, j' ai croisé cheret à angoulème, et je n' ai pas osé lui faire dédicasser un album, de peur d' êrte déçus, peu être, voulant rester sur une de mes madeleines proustienne, alors que j' ai franchis le pas pour mitton, qui lui aussi à forger ma jeunesse à la même époque... !

Philippe Cordier a dit…

sans tes anciens Rahan tu as un prétexte pour acheter les 9 énormes volumes n et b ;)
J'ai eu la même impression que toi devant Chéret en 96,déjà surpris qu'il dessine encore le perso, puis une appréhension mais il m'a fait une dédicace qui est restée trop longtemps à la lumière et qui a en partie disparue (il utilise des feutres) et d'ailleurs c'est ce mois ci que je l'ai à nouveau rangée hors de la lumière

lemmy/chris a dit…

Rahan ! Excellente idée de parler ici de cette fabuleuse série. J'en ai l'intégrale qui était parue il y a une éternité en kiosques (j'y étais abonné je crois), celle avec une couverture noire. Je n'ai qu'un volume de la nouvelle série cartonnée.

Philippe Cordier a dit…

à 10 ans je mettais chaque mois 15 Frcs (de mémoire) de côté, pour être sur de les avoir pour l'intégrale noire dont tu parles
je n'ai rien acheté d'autres en intégrale (surtout que je voyais la mauvaise repro de certaines intégrale Soileil) jusqu'à ces gros pavés n et b Soleil complètement indispensables