Rechercher dans ce blog

lundi 21 mars 2016

Tous sur Jim Lee

 Il y a souvent des challenges, concours...d'encrage sur un dessin unique. Cette fois il s'agit d'un crayonné de Jim Lee. 2 encrages déjà vu ici (Sienkiewicz et Hanna) mais je les mets tous pour vous faire une idée...une idée à quel point ce genre d’exercice, passionnant au possible, peut être vain quand le crayonné est très précis et qu'aucun encreur ne prend vraiment le "risque" de mettre sa patte. A de très rares exceptions près il est difficile de dire qui à fait quoi
Dommage (et en + les résolutions ne sont pas top)
Andy Smith
 Bill Sienkiewicz met un peu de lui dans le dessin
 Bret Breeding (qui sait être , ou en tout cas savait quand je suivais son boulot avec Frenz, être un bon encreur)
 Kevin Conrad
 Le toujours clean John Dell
 Scott Hanna (déjà vu)
 Klaus Janson, quasi méconnaissable tant il reste proche du crayonné
 Jay Leisten (ayant la lourde tache de souvent tracer les crayonnés de Greg Land, eux même tracés d'après photos)
 Jose Marzan Jr
 Et enfin, quasiment le seul intérêt de l’exercice : voir le vétéran, le dernier des encreurs de la grande époque toujours en vie, encrer un "p'tit jeune" : Joe Sinnott! Il tient toujours la route (et le pinceau)
Amusant de voir qu'il est le seul à avoir (volontairement?)  fait ressortir un peu le décor en mettant du noir sur le canon du char
 Sans lien avec le jeu, Jim Lee a montré son crayonné et son encrage pour une couv ultra récente. Si je ne suis pas fan des "taches" en fond j'aime beaucoup son approche ultra spontanée de l'encrage. C'est ce dessin là qu'ils auraient du donner à ce who's who de l'encrage
 

17 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

Grand gagnant Joe Sinnot! Je trouve que son travail sur les noirs rehaussent le personnage et lui donne une assise, une présence voire une force largement supérieure à ses collègues. C'est très agréable de voir quelqu'un qui je joue autant, encore de nos jours, avec les textures. Cette entrée m'évoque une couverture de Spiderman dans ton numéro anniversaire. Tu mettais, en vis à vis, la couverture de Spectacular SM 250 dessinée par Romita Jr et encrée par Scott Hanna et et une variante de Romita Sr. Le traitement au pinceau, réalisé par le père affichait la même force et une tension extrêmement séduisante.

Lionel Garcia a dit…

correction: son travail sur les noirs rehausse...

Philippe Cordier a dit…

oui les vétérans ont cette pratique du pinceau que beaucoup de "jeunes" n'ont pas, plus ou ne veulent pas utiliser. Un trait plus épais, plus dense, qui met en avant cette phrase que j'aime beaucoup et je n'ai pas le livre d'entretien de Miller/Eisner sous les yeux pour vérifier qui des 2 l'a dit : "Inking is sexy"

Laurent Lefeuvre a dit…

Je comprends que tu postes ce test, au regard de ton intérêt pour l'encrage, mais ça sent l'escroquerie Jim Lee à plein nez pour moi.

Car ce challenge donne l'impression d'un entretien d'embauche, où tout le monde joue au plus près du crayonné, en mode "Voyez Maître Jim : je pourrai bosser pour vous aussi bien que Scott, le jour où vous lui feriez des infidélités".

Car donner un dessin aussi précis pour (prétendument) montrer des personnalités à l'encrage est soit :

- idiot (ne pas comprendre le rôle de la personnalité propre à l'encrage)
- prétentieux ("je ne vous laisse aucune marge, car puis de toute façon, quel que soit l'encreur, ça ne change quasi rien, puisque c'est moi qu'on voit au final")
- ou les deux à la fois.

Comme Lionel, seul Joe Sinnott se dégage (un peu) de ce piège (plus rien à prouver/attendre.

Ma seule question est : Est-ce que la raison de l'absence de Scott Williams, Kevin Nowlan et Tom Palmer est qu'on ne leur a pas demandé, ou bien au fait qu'ils ont senti ce piège, puis
décliné ?

Philippe Cordier a dit…

entièrement d'accord sur la forme puisque j'ai montré, comme indiqué, ceci pour exposer le côté vain de l'exercice
par contre je ne pense pas que ce soit un piège ou un entretien d'embauche car c'est l'organisation à but non lucratif Inkwell Awards qui a demandé à Lee de donner une page de crayonnés existante (et toutes ses pages sont précises comme celle là) pour la faire encrer par un max de monde (je vois qu'il y en a eu encore d'autres depuis que j'ai programmé cette entrée) afin de vendre les "originaux" et récolter des fonds

Laurent Lefeuvre a dit…

Je comprends mieux, en effet.

Vu sous cet angle (caritatif), c'est vachement bien.

Philippe Cordier a dit…

ce qui n'enlève rien à la vacuité de l’exercice, techniquement. les mêmes pointures sur le crayonné non poussé que je montre en fin d’entrée aurait eues une autre gueule je pense

Laurent Lefeuvre a dit…

Surtout quand on a Klaus dans l'équipe : Quel gâchis !

Mais une fois de plus, la finalité explique tout : Faire de l'iconique pour ramener un max de dollars a une bonne cause.

Lionel Garcia a dit…

C'est Eisner qui parle du côté sexy de l'encrage. Propos confirmé par Miller.

Philippe Cordier a dit…

J'adore cette expression

Laurent Lefeuvre a dit…

Je suis en train de le lire ! Excellente lecture, et niveau Anglais : "accessible".

Philippe Cordier a dit…

le bouquin Eisner/Miller? Oui facile, même trop car Eisner n'a pas bossé son sujet (l'oeuvre de Miller) et du coup ce qui aurait du être une somme à la Truffaut/Hitchcock est à la limité du pétard mouillé; J'exagère mais j'attendais tellement plus de mes deux idoles

Laurent Lefeuvre a dit…

Et pour cause : si je ne m'abuse, Eisner est décédé entre l'enregistrement des entretiens et la sortie du bouquin.

----------------------

Même si j'en suis souvent responsable,Phil... je continue à m'étonner de notre capacité à digresser du sujet du jour... à un autre : "des encrages d'un Superman par Jim Lee"... devient une discussion sur des regrets que "Miller/Eisner ne soit pas le Truffaut/Hitchcock qu'il aurait pu être".

;^)

Ca fait ausi le charme de ton blog.

Philippe Cordier a dit…

Oui, Eisner n'a pas vu le livre imprimé, n'empêche qu'on sent bien qu'il aurait pu potasser le sujet Miller et ne l'a pas fait, probablement car il estimait avoir raison :-)
Et vive les digressions

swamps a dit…

salut !
il est vrai que tout le monde à fait du jim lee, cette fois ci, je me suis moi même prêter au jeu, mais je suis loin de maitriser le jim lee, je m' y reprendrais d' ici une bonne 20aine d' années !
http://darnet.deviantart.com/art/superman-inked-570076343
par contre, c' est la deuxieme fois que je participe au joe sinnott inking challenge, et j aime bien cette experience, cette année, c' est deadpool et spidergwen
on verra si mes encrages partiront sur ebay, et surtout si je serai plus côté que l' an passé, je crois que je suis le seul frenchy à faire çà, çà me coute un bras en frais de douane, mais bon, c' est pour l' amour de l' art... !

Philippe Cordier a dit…

et c'est une super initiative, de ta part
Quant à ton sup, si ton encrage est "moins pro", forcément, il a l'énorme avantage de ne pas avoir fait dans l'hyper révérence

swamps a dit…

ben je prends çà comme un merci de ta part, phil !
de toute façon, jim lee, c' est pas mon école, là, c' était un test, pas du tout poussé, un jour, peut être je m' y attellerai sérieusement