Rechercher dans ce blog

mercredi 23 mars 2016

Secret Zeck


Cette entrée fut programmée, donc forcément avant la poursuite de l'horreur, à Bruxelles.Je ne sais pas vous, mais moi plus j'écoute le monde et plus je veux chercher "refuge" dans mes anciennes lectures, et la nostalgie


Secret Wars (l'original) fait partie de mes lectures fétiches d'ado, qui supporte (très) mal la relecture adulte. Mais étant admirateur de Mike Zeck, et aimant fouiner je trouve parfois des choses amusantes
Cette maxi série (la 1ère du genre) fut un cauchemar éditorial et pour les artistes. Zeck raconte avoir refait des dizaines de pages/cases pour changer des persos, les enlever car ils devaient disparaitre de la série, ou en modifier d'autres. L'encreur John Beatty voyait même souvent arriver des pages avec des post it sur des cases notées "ne pas encrer" car l'editor savait que des dessins seraient à refaire
Des tas de mains ont œuvré sur les planches, souvent anonymement
Quand Zeck avait le temps, et que Beatty  encrait, c'était très bon, dans ce genre
 souvent la réalisation semblait rapide, et les encreurs changeaient
 Des retouches étaient évidentes, comme la main de Romita Sr ici
 sur la fin c'était la cata, Shooter ne cherchait même plus à faire imiter le style de Zeck par les assistants.
Cette planche fut dessinée par Art Adams et encrée par Mike Mignola!
La série était en retard avant même de commencer, le deal avec le fabricant de jouets y étant pour quelque chose. Shooter (qui fournissait les premiers épisode, en script, déjà découpés par ses soins) proposa à Zeck de souffler en confiant un épisode à son ami Bob Layton. Zeck en demanda même deux. Une très grosse déception à mes jeunes yeux. Tellement moins bons que les premiers par Zeck
 
 Recherchez mes entrées sur Zeck et vous verrez des inédits, des pages rejetées...en voici une nouvelle : Shooter parti sur la couv de Layton, je préfère celle de Zeck
 Shotter rejeta ces deux pages
 
 J'ai trouvé cette couv, que je trouve magnifique mais dont j'ignore totalement l'origine et l’éventuelle utilisation
 Pareil pour le dessin au dessus de l'épaule gauche de Mike Zeck en haut de cette entrée, et idem pour cette illue, dont je ne retrouve pas l'encreur (ni dans le style, ni dans la signature)
 Je termine avec cette pub pour la gamme de jouets que j'ai adoré (et dont j'ai encore pas mal de perso)
Un gars s'est amusé à entourer tous les tm

5 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

C'est toujours un plaisir de voir des travaux de Mike Zeck. J'ai découvert la planche d'Adams, tout récemment, ayant acheté la nouvelle édition des Guerres Secrètes de Panini. Certains de mes Spidey tombent en poussière. Et c'est vrai que la séquence avec ces monstres est d'une naïveté confondante. J'aurai bien aimé découvrir d'autres planches inédites. Mais j'avoue avoir apprécié cette relecture.

C'est vrai que les épisodes de Bob Layton ne sont pas du niveau de Zeck. Et passer des épisodes de Zeck à ceux de Layton dans un recueil est dérangeant. Je ne me souviens pas, si lors de la lecture dans Spidey, le rythme mensuel avait mieux fait passer le changement de dessinateur. Et pourtant, je crois comprendre le choix de Shooter pour sa couverture. Si le Captain America de Zeck adopte une pose et une attitude qui traduisent mieux la tension que le Captain America de Layton. Le traitement que celui-ci fait des personnages secondaires me semble plus lisible.

Le premier cross-over de Marvel étant Le Tournoi des Champoins dessiné par... Romita Jr, pourquoi pas une prochaine entrée sur le sujet?

Laurent Lefeuvre a dit…

Depuis la mini-série du Punisher (publiée en 3 tomes "Le Cercle de Sang" - chez Comics USA) commencée par Zeck et bâclée par un quelconque tâcheron, Zeck a souffert plusieurs fois de travailler dans l'urgence (voire l'amateurisme) de l'editorship, alors que son dessin précis, avec ces ombres si bien placées, demandent un minimum de temps.

Et aujourd'hui encore, je continue de m'étonner qu'on continue à lancer des mini-séries parfois très prestigieuses et attendues (oui, je pense à l'actuel Dark Knight III), avec des timings si dingues, si courts, que leur éventuelle réussite artistique tient du seul miracle des auteurs.

Alors dommage de se contenter de sauver les meubles, alors qu'on devrait pouvoir laisser les auteurs prendre un peu d'avance sur la publication, et boucler sereinement le job.

Le seul fait qu'ils soient payés à la planche (et non salariés) devrait suffire aux éditeurs, pour savoir que les auteurs sont des pros, qui donneront le meilleur d'eux-même, au plus vite, sans avoir une stupide deadline, humiliante, et impossible à tenir au-dessus de la tête.

Gâchis.


Philippe Cordier a dit…

Pour Secret wars le problème venait clairement du deal avec le fabricant de jouets qui imposait des deadline
Pour le Punisher c'est l'incompétence des editors
et je pense que c'est pareil sur DK 3
Pour l'ancdote je ne suis pas fan du tout du travail du "quelconque tacheron" mais son blog n'est pas inintéressant :-)
http://vozwords.blogspot.fr/

Vinc a dit…

Zeck me l'avait dédicacé le Punisher 5 et sans se plaindre ! Il n'avait même pas relevé mon désarroi… On met peut-être plus d'affect dans ces parutions que les auteurs eux-même ?
Dommage en tout cas, car cette mini série était vraiment un des joyaux des 80's. Le graphic novel qui a suivit est lui resté très confidentiel. Trop luxueux et cher pour du comics certainement.

Philippe Cordier a dit…

Ah si je peux te dire pour avoir lu des choses de lui, qu'il était vert de rage de ne pas finir la mini série Pupu, mais le temps a passé
Le GN moi je l'avais bien aimé, mais en dessous de la mini quand même (et quelle couv de fou)