Rechercher dans ce blog

vendredi 22 mai 2020

Leçon de maitre

 Joe Kubert était l'un des plus grands dessinateurs de BD. Pour moi il était même le numéro 2 après Eisner (devant Toth-pas taper Franck) Mais c'est très subjectif bien sur, et un peu vain.
Il était également professeur (pas n'importe lequel, créateur de la première et principale école de bd)
L'un de ses fils, Adam, a montré ceci il y a peu de temps : l'une des très nombreuses critiques d'élèves qu'il faisait
Il posait un papier fin/transparent sur l'original de l'élève (en l'occurence un certain Henry Ferkey) et  faisait , de façon directe et pertinente, ses remarques autant en notes qu'en dessins.
Tout est juste et posé en 3 mots ou trois traits!
Il a rédigé ceci l'année avant sa disparition. Il avait alors 84 ans!

 Adam Kubert montre aussi cette image de Sergent Rock par son illustre père. Celle qu'il préfère. Je ne suis pas loin de penser pareil

14 commentaires:

Frédéric Steinmetz a dit…

Les corrections sont extrêmement intéressantes ! Posées en quelques lignes, elles clarifient la gestion de l'espace (la case avec la prison) ou accentue l'atmosphère d'une scène (le rajout de la tête et la position de la main tenant le révolver). Excellent ! Comment apprendre de manière "ludique" et incontestable l'art de la narration !

Philippe Cordier a dit…

Il était lapidaire, sec et précis
ca pouvait surprendre ses interlocutaires (je le fus le temps d'une très très courte itw pour scarce) mais au moins là toute est dit, et à l'essentiel

Anonyme a dit…

Pertinent toujours il fut... jusqu'au bout !

"All professionals use references".
Sa phrase me fait repenser qu'un marchand américain a écoulé récemment ses classeurs de références. Il était de la vieille école, celle d'avant le net, mais aussi celle de la précision, car le net ne peut remplacer la démarche active qui consiste, durant toute une vie à rester en veille sur la collecte de références et à les aligner les découpages dans un classeur.
Il en avait des tonnes, rien que pour le matériel militaire !!!

Anonyme a dit…

Et comment ne pas être "lapidaire, sec et précis" quand on mesure qu'à la fin, il avait accumulé 70 ans de carrière...
Sans être des plus grands expérimentateurs, je pense, il avait bien travaillé le sujet dans de nombreux sens, sans jamais, j'ai l'impression, de réelle lassitude puisque jusqu'au bout il dessina (et très bien, j'en ai le témoignage à la maison).

JPP a dit…

Pendant le lockdown aux US, la Kubert School a été fermée (je ne sais pas si ça à réouvert depuis), mais des cours gratuits en ligne étaient donnés toutes les semaines avec de nombreux invités.

Vraiment très sympa et très intéressant, quelques leçons de dessin en ligne !

Ici Klaus Janson :
https://fr-fr.facebook.com/thekubertschool/videos/the-kubert-school-live-with-klaus-janson/250429222773070/?__so__=permalink&__rv__=related_videos

Ou Lee Weeks :
https://fr-fr.facebook.com/thekubertschool/videos/267914337703306/?__so__=permalink&__rv__=related_videos

Philippe Cordier a dit…

Merci beaucoup pour ces liens JP, je mets ça de côté, ca ira bien avec les participations de Klaus au site essentialsequential (mais sur ces videos là ils sont plusieurs en parrallèle, à dessiner)
Et j'ai hâte aussi de mater celle de Weeks

JPP a dit…

Il y a aussi une visite guidée de l'école Kubert avec petit commentaire du fiston Andy.

https://fr-fr.facebook.com/thekubertschool/videos/the-kubert-school-spring-open-house-april-2020/250541716305050/?__so__=permalink&__rv__=related_videos

Et il y a d'autres vidéos à découvrir.

Apparemment, il y a eu des sessions en ligne, gratuites, tous les samedis à 10h, soit vers 16h chez nous (je sais pas si c'est toujours le cas). Quelle belle initiative !

Pour Kaus Janson, il s'agit d'une interview sur sa perception du rôle de l'encreur et sa vision du futur du comics, il ne dessine pas. Mais ça reste passionnant et, c'est aussi quelque part, une leçon de dessin !

Par contre Lee Weeks a sorti ses crayons et fait un exercice didactique life de dessins, et entres autres, d'un Batman. Enjoy !

JPP a dit…

J'ai oublié de demander : essentialsequential, connaît pas.

Si le but est de montrer des dessinateurs en action, j'adore déjà !

Bon, en fait j'ai regardé, et j'ai vu des ventes de planches à des tarifs de ouf !

Philippe Cordier a dit…

j'ai regardé et oui forcément Klaus je n'apprends rien pourl'avoir écouté parlé des heures mais il est passionnant,
Superbe de regarder Lee Weeks dessiner

Essential sequential c'est un site en effet très cher, le gars est agent de pas mal de monde,dont les deux cités, mais depuis le confinement il fait régulièrement des videos live avec 3 dessinateurs qui dessinent et parlent en même temps et c'est super intéressant (je ne sais pas si on peut les voir ailleurs que sur faceb)

jimmyraker a dit…

En parlant de leçon de maître ; J'ai acheté "Ma leçon de Bd avec Franquin" par Roger Brunel, connu pour ses parodies érotiques ! Un livre de 45 pages où Brunel, jeune débutant, a montré ses dessins à Franquin qui les lu a rendu avec beaucoup de croquis et de conseils. Comme il l'a fait avec Fournier et sa première histoire de Spirou ou Fred Jannin avec la Taupe.

Plumoc a dit…

Kubert a dessiner un certain nombre de fiches explicatives comme celle que tu montres dans le premier exemple, c'est toujours aussi intéressant. Clair, instructif ET beau, une vraie leçon par un doublement maître: professeur expérimenté et maître de la BD. De la théorie appliquée.

Ça vaut largement , et même mieux, que bien des bouquins théoriques 'qui parfois se dispersent, inutilement.

Ces pastilles explicatives de Kubert valent de l'or.

Philippe Cordier a dit…

c'est sur, et ne serait ce que celles qui furent compilées par feu Wizard étaient un bonheur (et la seule chose à tirer de ce mag le plus souvent)

JPP a dit…

Quelques autres exemples de corrections apportées par Joe Kubert aux élèves de la Kubert School.

Même s'il était lapidaire, il y a, à chaque fois, un petit mot d'encouragement.

http://www.kubertschool.edu/correspondence-courses.html

Philippe Cordier a dit…

extra merci pour le lien
Probablement l'un des plus gros pro ayant vécus, en plus du talent